Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Jupette & Salopette | Blog, mode, lifestyle et voyage d'une pipelette en basketsFacebook | Jupette & SalopetteTwitter | Jupette & SalopetteInstagram | Jupette & SalopetteHellocoton | Jupette & SalopetteSnapchat | Jupette & Salopette

Et si on profitait d’un long week-end pour partir entre amis ou en famille faire la fête, profiter de la plage et se faire peur dans des attractions à sensations ? Tout cela est possible à deux pas de la France ! Je vous propose dans cet article de retrouver mon expérience et mes bons plans pour découvrir la Catalogne, de Barcelone à Tarragone, en passant par Portaventura.

Pourquoi cette idée de court séjour ?

Tout simplement grâce à mon beau-fils, âgé de 18 ans, qui avait l’idée de partir avec ses meilleurs amis en Espagne pour faire la fête et s’amuser dans le parc de Portaventura. Avec le permis en poche et la majorité, Barcelone et ses boîtes de nuit, Portaventura sont des destinations attrayantes et accessibles pour les jeunes adultes.

Comme personne n’était vraiment motivé pour préparer le voyage, il a laissé tomber l’idée. C’était sans compter sur son père, qui, pour son cadeau d’anniversaire, a décidé de lui faire la surprise d’organiser ce voyage pour lui.

Nous voilà partis à regarder les bons plans et les longs week-ends disponibles pour le groupe d’amis. Déjà, il faut savoir que Portaventura ouvre chaque année au début du mois d’avril. Pour 2019, il fallait donc partir après le 6 avril et attendre les vacances scolaires pour que les ados puissent être tous dispo. Attention également si vous souhaitez partir dans ces périodes, veillez à ne pas y aller pendant la semaine sainte ! Beaucoup d’espagnols sont en congés et profitent aussi de ces endroits où il fait bon vivre donc les prix augmentent.

Je pense que les mois de mai et juin peuvent être très intéressants également car les nuits sont plus douces encore !

Comment partir ?

Tout dépend d’où vous partez 🙂 Personnellement, j’habite près de Nantes donc si vous venez d’une autre région, il faudra bien entendu adapter cela !

Un vrai bon plan que nous conseillons si vous partez à plusieurs : c’est de louer un minibus ! Beaucoup d’avantages dans ce mode de transport :

  • Vous pouvez partir jusqu’à 9 personnes et diminuer les coûts
  • Vous êtes plus autonomes dans vos déplacements pour visiter la catalogne
  • S’il y a plusieurs chauffeurs, possibilité de tourner pour éviter la fatigue
  • Place pour les bagages
  • Covoiturage possible pour diviser les frais

Minibus | Jupette & Salopette

Pour ce séjour, c’est le loueur Hertz qui a été le plus compétitif mais n’hésitez pas à faire jouer la concurrence. Comptez 315 euros environ pour 5 jours de location. Ajoutez à cela 60 euros pour un autre conducteur.

Prévoir également les péages d’autoroutes (145 euros) et les pleins d’essence (90 euros x 3 pleins = 270 euros).

Où loger ?

Quand on est en groupe, le bon plan en Catalogne est clairement de penser aux campings. Situés en bord de mer, ils sont une alternative économique très intéressante. Et puis lorsque l’on envisage de faire différentes visites (Barcelone, Tarragone, Portaventura..) leur situation au milieu de tout est parfaite.

Après des recherches, notre choix s’est arrêté sur le camping Torre de la Mora. A une heure de Barcelone et 25 minutes de Portaventura, ce camping très propre aux sanitaires communs chauffés (un bonheur !!) avait une offre très large de gîtes et tentes insolites pour des nuits atypiques.

Camping Torre de la Mora | Jupette & Salopette

Pour les adolescents, nous avons réservé un gîte pour 6 personnes (60 euros par nuit soit 240 euros pour 4 nuits).

Quant à nous, nous avons décidé de tester la nuit sous une « tente forêt » (32 euros par nuit soit 128 euros pour 4 nuits). Une première pour nous qui aimons la vie au naturel. Certes, la tente est rudimentaire, les toilettes et les douches sont dans les parties communes mais quel bonheur d’entendre au coucher le bruit de la mer !! 🙂

Tente forêt au camping Torre de la Mora | Jupette & Salopette

Tente forêt au camping Torre de la Mora | Jupette & Salopette

Si vous partez en mai ou juin et que vous souhaitez économiser sur le prix des nuitées, vous pouvez également prévoir d’emporter des tentes ! Les emplacements sont disponibles et forcément moins chers que les hébergements proposés par le camping.

Bon à savoir : la piscine du camping ouvrait le 19 avril alors si vous souhaitez en profiter, pensez à partir après cette date. Prévoir également de s’acquitter des taxes de séjour.

Quoi visiter ?

La Costa Dorada est la zone côtière située au sud de la Catalogne. Sa capitale est Tarragone. Elle forme avec les provinces de Lleida, Barcelona et Girona : la Catalogne, l’une des 17 régions autonomes de l’Espagne.

Le paysage de la Costa Daurada est très varié : plage, campagne et montagne. On trouve des réserves naturelles d’une grande beauté avec au sud, le Parc Naturel du Delta de Èbre et la Réserve Nationale des Ports de Tortosa-Besseit et, à l’ouest, les Montagnes de Prades, vastes espaces boisés où l’on peut encore trouver de petits villages pittoresques vivant harmonieusement avec leur environnement naturel. La ville la plus intéressante du point de vue culturel est Tarragone, en raison de son histoire. C’est aussi une des villes les plus animées.

Sur le littoral, on trouve désormais de vraies villes, auparavant petits villages de pêcheurs, qui ont grandi en offrant tout un vaste éventail de services et d’attractions. Elles sont ainsi devenues d’authentiques capitales du tourisme. Les plages réputées dans toute l’Espagne sont longues et faites de sable fin, doré et clair comme l’eau de mer.

Comme deux journées étaient consacrées au trajet, nous avions 3 jours pour se balader et profiter de la côte. Voici le programme de notre séjour :

  • 1er jour : départ vers l’Espagne
  • 2ème jour : visite de Barcelone et sortie en boîte pour les ados
  • 3ème jour : grasse matinée et après-midi découverte de Tarragone
  • 4ème jour : journée à Portaventura
  • 5ème jour : retour vers Nantes

Barcelone : un incontournable

Soleil, énergie, architecture de rêve, façade sur la mer : cette ville est très séduisante, elle a tout pour plaire !

Comme une journée peut paraître court pour tout visiter voici une proposition de balade pour faire les immanquables 🙂

  • Garez-vous dans le Parking Viajeros. C’est un parking low-cost hyper pratique situé en plein cœur de Barcelone. Pour 8 euros la journée, votre véhicule sera surveillé et vous pourrez ensuite récupérer le métro à 5 min à pied. Pratique non ?!!
  • Baladez-vous sur Las Ramblas

Las Ramblas, c’est un peu à Barcelone ce que l’avenue des Champs-Élysées est à Paris. Y déambuler est très appréciable car de nombreux artistes de rues, déguisés et maquillés en personnages de tous les genres se donnent en spectacle. Vous y trouverez également des marchands ambulants et de belles rues pavées. Pour les modeuses et les fans de shopping, passage obligé dans l’enseigne espagnole Zara qui possède un énorme magasin à l’angle du point de départ de Las Ramblas, la Plaça Catalunya.

  • Prenez votre déjeuner au marché local de la Boqueria

Marché local de la Boqueria - Barcelone | Jupette & Salopette

À milieu de parcours, dans une des rues parallèles à Las Ramblas, vous tomberez sur un très beau marché couvert : le marché de la Boqueria, qui regorge de nombreux vendeurs de fruits et légumes aux étalages qui font saliver ! Tapas et jus de fruits frais à emporter : vous trouverez tout ce qu’il faut pour vous faire une pause pique-nique à un prix très raisonnable 🙂 (attention il est fermé le dimanche)

Marché local de la Boqueria - Barcelone | Jupette & Salopette
Marché local de la Boqueria - Barcelone | Jupette & Salopette
Marché local de la Boqueria - Barcelone | Jupette & Salopette

  • Admirez les œuvres de Gaudi

Rendez-vous dans le quartier de Gracia pour admirer une partie des œuvres du célèbre architecte catalan.

Antoni Gaudí, né en 1852 et décédé en 1926, a été à l’origine de nombreux monuments à Barcelone dont plusieurs d’entres eux classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Doté d’une intuition et d’une capacité créative hors du commun, Gaudí concevait ses immeubles de manière globale, depuis les questions structurales jusqu’aux aspects fonctionnels et décoratifs. Il étudiait ses créations dans les moindres détails, intégrant à l’architecture toute une série d’ouvrages artisanaux dont il maîtrisait lui-même les techniques à la perfection : la céramique, la verrerie, la ferronnerie, la charpente, etc. C’est ainsi qu’il introduisit de nouvelles techniques dans le traitement des matériaux, comme son célèbre trencadis, fait de pièces de céramiques cassées.

Dans cette partie de la ville, vous pourrez découvrir trois villas :

– La Casa Mila

La Casa Mila, aussi appelée la Pedrera, fût créée au début du XXème siècle. Les formes du bâtiment sont très modernes pour l’époque car elles ne sont pas droites et ondulent comme des vagues. Le mélange de matériaux est également peu commun pour l’époque, ce qui a valu plusieurs travaux après sa construction. La villa et son toit peuvent être visités.

Adresse du bâtiment : Provença, 261-265

La Casa Vicens - Barcelone | Jupette & Salopette

– La Casa Vicens

La Casa Vicens est la première grande œuvre de Gaudi. Elle peut être vue de l’extérieur mais ne peut être visitée. La villa est faite de lignes droites et de formes arrondis. Des carrelages forment une mosaïque étonnante et colorée, lui donnant ce style unique !

La Casa Vicens - Barcelone | Jupette & Salopette

Adresse du bâtiment : Carreró de les Carolines, 20

– La Casa Batllo

La Casa Batllo est une grande villa moderne qui se rapproche plus du style de la Casa Mila plutôt que la Vasa Vicens. L’œuvre a très peu de lignes droites et ses courbes s’élancent comme des algues flottant dans l’eau. Chaque élément est travaillé avec soin. La rambarde d’escalier, les toits, le tour des fenêtres… On est devant quelque chose à la limite du surréel.

Adresse du bâtiment : Passeig de Gràcia, 43

La Casa Batllo - Barcelone | Jupette & Salopette

Après avoir admiré ces devantures, remontez le quartier en direction du célèbre parc Güell, l’une des réalisations majeures de Gaudi sur les hauteurs de la capitale catalane.

Parc Güell- Barcelone | Jupette & Salopette

Ce parc est l’un des plus beaux d’Espagne. Vous y trouverez de magnifiques constructions comme une fontaine en forme de Salamandre et un grand banc. Gaudi avait l’ambition de faire du Parc Güell un véritable petit village mais il ne pu aller au bout de son œuvre qui reste inachevée.. comme la Sagrada Familia 🙂

Attention : une partie du parc est payante (l’accès au banc notamment – comptez 10 euros) 

Pour terminer, avant d’admirer le coucher de soleil sur la plage de Barcelone, impossible de ne pas faire un petit stop pour faire un selfie devant la Sagrada Familia. 

La Sagrada Familia, c’est LE monument à voir à Barcelone. Avec près de 3 millions de visiteurs chaque année, le chef-d’oeuvre de Gaudí, classé comme héritage mondial par l’Unesco, dépasse l’Alhambra de Grenade et le musée du Prado de Madrid. C’est aujourd’hui le monument accueillant le plus de visiteurs dans toute l’Espagne. Cette oeuvre, dont la construction ne sera terminée qu’en 2026, cache de nombreux secrets et mystères derrière ses murs. Si vous souhaitez la visiter, allez-y tôt, ne serait-ce que pour pouvoir prendre une photo sans devoir esquiver une foule de touristes enragés. L’entrée est payante, entre 13€ et 15€, mais elle est surtout bondée de monde. Si vous manquez de temps, un selfie suffira à admirer l’édifice 🙂

La Sagrada Familia - Barcelone | Jupette & Salopette

  • En fin d’après midi, allez admirer le coucher de soleil sur la plage de Barcelone

Quoi de mieux pour reprendre des forces que d’aller faire une nouvelle pause en profitant du coucher de soleil sur le sable fin d’une plage ?!

Elles sont nombreuses à Barcelone. Les plus sympas et accessibles sont les plages de Barceloneta ou encore de Mar Bella, avec ses nombreux bars de plage !

Pour celles et ceux qui ont déjà visité Barcelone et pour qui toutes ces visites sont déjà connues : je vous propose ici deux coups de cœur : des alternatives tout aussi agréables, notamment pour les amateurs de street art ou de lieux de shooting 🙂

Le quartier de Poblenou : le vaste quartier d’El Poblenou comporte des bars à tapas et des cafés branchés situés le long du boulevard Rambla de Poblenou, ainsi que des usines restaurées qui abritent des sociétés de nouvelles technologies et des salons de design. Autour de la place des Gloires catalanes se trouvent notamment le marché aux puces Els Encants, le musée du Design de Barcelone au style futuriste et le gratte-ciel Tour Glòries, conçu par l’architecte Jean Nouvel. Des vendeurs de glaces s’installent sur la plage de Bogatell, qui attire les joueurs de volley.

Si vous êtes amateur d’art urbain et que vous aimez explorer les coins où se trouvent les meilleurs graffitis d’une ville, c’est une destination idéale.

Sur les conseils d’une amie, nous sommes donc allés vers la carrer de l’agricultura pour admirer ces œuvres justes sublimes de mon point de vue 🙂

Barcelone | Jupette & Salopette
Barcelone | Jupette & Salopette
La catalogne : destination idéale pour s'amuser pendant un long week-end | Jupette & Salopette  La catalogne : destination idéale pour s'amuser pendant un long week-end | Jupette & Salopette  Barcelone | Jupette & Salopette

Barcelone | Jupette & Salopette

Terminez votre découverte de l’art contemporain en passant par la galerie d’art Artevista de Fabienne située dans le Passatje del Crédit.

Galerie d'art Artevista - Barcelone | Jupette & Salopette

Galerie d'art Artevista - Barcelone | Jupette & Salopette

Un passage intime vous guidera vers ce repère créé par une française qui expose les œuvres d’art de jeunes artistes comme ceux dont je suis tombée amoureuse ! Me Lata. Un couple qui pratique « l’art éphémère, l’amour éternel ». Leur travail, que vous pourrez retrouver dans toute la ville si vous prenez le temps d’observer les ruelles, est réalisé à partir de canettes, de boîtes de conserve ou encore de bombes de peinture recyclées. Leur principe fondamental est basé sur le positivisme. Considérés comme des activistes, des messagers, des romantiques et même des artistes, ce couple d’artistes a commencé à exprimer l’amour qu’ils avaient l’un pour l’autre. Aujourd’hui, avec quelques 500 interventions d’art urbain à Barcelone, Majorque et Badalona, ​​ces messages vont plus loin. Ils se considèrent aujourd’hui comme des guerriers urbains qui tentent de changer le monde. Leur mission est d’éclairer et d’humaniser les cœurs et les rues froides et grises des villes.

Galerie d'art Artevista - Barcelone | Jupette & Salopette
Galerie d'art Artevista - Barcelone | Jupette & Salopette
Galerie d'art Artevista - Barcelone | Jupette & Salopette
Galerie d'art Artevista - Barcelone | Jupette & Salopette

Vous likez ? Moi oui j’adore ces artistes poétiques 🙂 #happy

– Mon deuxième et dernier coup de cœur qui change du parc Guell, c’est le parc de la Ciutadella.

Très reposant, les gens y mangent, font de la musique, ils jonglent, dorment, font du bateaux ou encore des claquettes ! On y trouve des messieurs qui font des bulles géantes à attraper et un très beau lieu de shooting 🙂 Deux serres installées dans le parc, l’une en verre et en fer dessinée par Josep Amargós (1884), la seconde en brique et en bois créée par Josep Fontseré (1883). Elles sont aujourd’hui laissées à l’abandon.

Parc de la Ciutadella - Barcelone | Jupette & Salopette
Parc de la Ciutadella - Barcelone | Jupette & Salopette  Parc de la Ciutadella - Barcelone | Jupette & Salopette

Tarragone : le petit plus

Si comme nous, vous avez cinq jours au total de voyage, Tarragone est une petite ville sympa à visiter sur une après-midi.

Une ville surprenante où vous pourrez notamment découvrir :

  • un amphithéâtre romain donnant sur la Méditerranée : dans cet édifice avaient lieu des manifestations telles que les combats de gladiateurs.

Amphithéâtre romain - Tarragone | Jupette & Salopette

  • le Balcó del Mediterrani (« Balcon de la Méditerranée ») et la Rambla Nova : Au bout de la rambla nova se situe un belvédaire splendide ouvert sur la mer et sur la plage. L’allée principale de Tarragone (qui date de plus de 150 ans) est très agréable ensuite pour se balader, avec de chaque côté le plus grand nombre de boutiques modernes, intégrées dans un espace architectural unique pour ses bâtiments et son histoire.

Balcó del Mediterrani - Tarragone | Jupette & Salopette

  • la cathédrale (XIIe-XIVe s.) : construite au point le plus élevé de la ville, à la place du temple romain de culte à l’empereur.

Cathédrale - Tarragone | Jupette & Salopette

Tarragone | Jupette & Salopette

En soirée, vous pouvez aller admirer l’aqueduc de Tarragone (aussi appelé aqueduc de les Ferreres ou Pont du Diable). On y accède en traversant un parc boisé, à droite de la route de Valls. Il enjambe une vallée de ses deux rangées d’arches de pierres. On peut descendre au pied pour prendre un peu de recul et admirer cette petite copie du pont du Gard.

Aqueduc - Tarragone | Jupette & Salopette
Aqueduc - Tarragone | Jupette & Salopette

S’offrir des sensations fortes avec Portaventura World

Portaventura World | Jupette & Salopette

En grands fans de sensations fortes que nous sommes, c’est avec grand plaisir que nous avons redécouvert Portaventura. Surtout que la première fois, il n’y avait pas Ferrari Land 🙂

Le célèbre resort espagnol est composé d’un parc aquatique et de 2 parcs d’attractions. Pour avoir testé les parcs américains, Disneyland, le Parc Astérix et Europa-Park, je dois vous avouer que ce parc est de loin mon coup de cœur !! En rapport qualité/prix et sensations pour petits et grands, c’est vraiment pour moi le lieu idéal pour se détendre et se dépayser en profitant du climat méditerranéen !

Portaventura World | Jupette & Salopette

Présentation des différents parcs et conseils pour une journée réussie 🙂

Port Aventura Park, c’est de nombreuses attractions à sensations, des manèges à volonté pour les enfants, du grand spectacle, et, pour les amateurs de frisson, des montagnes russes impressionnantes. C’est aussi un dépaysement à travers cinq univers : le Mexique, la Chine, le Far West, la Polynésie et la Méditerranée. Les enfant apprécieront quant à eux le pays imaginaire du 1, Rue Sésame où vivent les personnages mascottes du parc : Elmo, Ernie et leurs amis.

Même si c’était ma deuxième fois dans ce parc, je n’ai pas vu le temps passé et j’ai encore une fois été emballée par les manèges à sensations.

Nous avons démarré la matinée dans le monde du far west avec une attraction que j’aime beaucoup : Stampida. Il s’agit d’une montagne russe en bois. Vous avez le choix : chariot rouge ou chariot bleu. Cette attraction d’un kilomètre de montées et de descentes vous coupera le souffle alors que vous voyagerez à 70 km/h. Je vous conseille de tester les deux couleurs car les sensations sont différentes !

Après cela direction la Chine pour mes attractions favorites : Dragon Khan et Shambhala.

Chacune offre des sensations complètements différentes mais époustouflantes.

Dragon Khan, cela commence avec une grande descente qui est suivie par 8 loopings, que vous parcourrez en 69 secondes en atteignant une vitesse maximale de 110 km/h !!

Dragon Khan - Portaventura World | Jupette & Salopette

Pas de looping à Shambhala, mais accrochez-vous tout de même ! Cette montagne russe est la plus haute, avec la plus longue chute de PortAventura Park et elle est classée dans le groupe des hypercoasters, caractérisés par leur taille et leur hauteur imposantes. Ses cinq camelbacks (élévations pendant le parcours) vous donneront la sensation d’avoir perdu le contact avec votre siège voir presque de voler ! Attention très addictif 🙂

Shambhala - Portaventura World | Jupette & Salopette

Après ces émotions (enchaînés à chaque fois deux ou trois fois de suite :)), nous retournons vers le far west pour nous rafraîchir avec le Silver River Flume, un parcours sur l’eau à bord d’un tronc d’arbre coupé.

Direction ensuite l’entrée du parc pour passer dans le parc Ferrari Land.

Avant cela, nous ne pouvons pas passer à côté de l’attraction bien connu du parc : Furious Baco.

Furious Baco - Portaventura World | Jupette & Salopette

Cette incroyable catapulte passe de 0 à 135 km/h en seulement 3 secondes. Elle est devenue la montagne russe la plus rapide d’Europe. C’est vraiment l’une des attractions qui procure le plus d’adrénaline. Ses 850 mètres de parcours mettent l’accent sur la puissance, la vitesse et les accélérations. Attention, vieillissante, l’attraction n’est pas très agréable pour la tête. Je l’adore mais elle m’a provoquée des maux de tête.

Le parc Ferrari Land, c’est le petit dernier. Un parc à thème unique en Europe où vous pouvez profiter avec votre famille d’une expérience passionnante et ainsi, découvrir tous les secrets de la marque italienne mythique et de son créateur, Enzo Ferrari. J’avais entendu différentes choses concernant celui-ci, du coup, j’étais ravie de pouvoir me faire moi-même mon avis et croyez-moi, vous n’allez pas être déçus !

Ferrari Land - Portaventura World | Jupette & Salopette

Certes, il y a très peu d’attractions, ce qui le rend complémentaire au premier parc MAIS, franchement, avec le RED FORCE, ils ont vraiment fait fort !

C’est simple, c’est mon meilleur souvenir de la journée. Adepte de la vitesse, j’ai été bluffé par cette accélération comme une F1 à savoir 180 km/h en 5 s, avec un bruit rageur d’un moteur de Ferrari qui nous propulse à 112 mètres de haut, et avec une descente vertiiiiiigggggggiiiiinnnnneeeeeeeuuuuuusssseeee. Le must de cette attraction ? Etre au premier rang avec les lunettes transparentes pour éviter de se prendre quelque chose dans les yeux !

Ferrari Land - Portaventura World | Jupette & Salopette

Après avoir fait des dizaines de fois l’attraction, nous avons testé le restaurant Cavallino. Et nous n’avons pas été déçu. Pizza et pasta au rapport qualité / prix très correctes pour un parc d’attraction.

Restaurant Cavallino - Portaventura World | Jupette & Salopette

Après une petite sieste, direction deux autres attractions : Flying Dreams qui ressemble beaucoup à « l’extraordinaire voyage » du parc Futuroscope et Racing Legend qui rappelle lui « la vienne dynamique » du même parc 🙂

Là-encore, très belle surprise et très bon moment !

Vers l’heure de fermeture du parc Ferrari Land (17h00), nous sommes retournés dans Portaventura Park jusqu’à 20h00 afin de faire les dernières attractions.

Sachez que je ne vous parle volontairement pas des attractions de type Tour ou chute libre car ce n’est pas ma tasse de thé. Je n’aime pas du tout la sensation qu’ils procurent (le cœur qui remonte au fond de la gorge :)) Maintenant je suis sûre que les plus forts d’entres vous les aimeront car ici, encore une fois, la tour de la terreur de Disneyland est un jeu d’enfant à côté 🙂

Pour terminer, sachez que le dernier parc existant est Portaventura Carible Aquatic Park, c’est l’endroit idéal pour se rafraîchir lorsque les températures grimpent notamment en été. Entièrement rénové en 2013, le parc aquatique de Port Aventura attend les visiteurs avides de fraîcheur et d’aventures exotiques. Dans un décor tropical, sur un espace de 50 000 m², petits et grands pourront profiter à loisirs des toboggans, torrents, rivières, piscines à vagues ou tout simplement s’allonger sur un transat de la plage. Là-encore, il y en a pour tous les goûts, des toboggans pour enfants à ceux pour adultes qui offrent des pentes vertigineuses ! Je n’ai encore jamais eu l’occasion de tester celui-ci mais je pense qu’il doit être vraiment fun.

Conseils pour une journée inoubliable

  • 1er conseil : achetez vos billets par internet. Vous trouverez des offres vous permettant de gagner quelques euros sur les billets d’entrée. Ferrari Land pour info ne peut se faire qu’en combiné avec Portaventura Park. Comptez 55 € pour un jour / 2 parcs.
  • 2ème conseil : pour les fans de sensations fortes qui ne passent qu’une journée dans le parc, pensez à acheter les bracelets express proposés par le parc. Rien à voir comparé à Disney et vraiment un gros gain de temps. Comment ça marche ?

Pour 34 €, le ticket Express Max vous permet un accès rapide par attraction (Shambhala, Furius Baco, Dragon Khan, Templo del Fuego, Tutuki Splash, Stampida, Angkor, Silver River Flume, El Diablo – Tren de la Mina, Grand Canyon Rapids). Pour 5 euros de plus soit 39 €, avec le ticket Express Max GOLD, vous aurez la possibilité de monter une fois en premier rang de chacune des trois attractions principales Shambhala, Furius Baco, Dragon Khan. Pour Ferrari Land, il existe aussi ce système de fast pass, comptez 22 euros (en plus du billet classique).

Vous pouvez acheter vos tickets et bracelets Express dans les points de vente suivants :
  1. Office PortAventura Express – situé à la Plaça Major de la Méditerranée.
  2. Points de vente assistés – situés à l’entrée de Shambhala (Chine) et Furius Baco (Mediterrània). Selon les horaires d’ouverture.
  3. Distributeurs automatiques (seuls les tickets Express Max et Express Max Gold de PortAventura Park sont disponibles)  – situés à l’entrée de Shambhala (Chine), Tutuki Splash (Polynesia), Stampida et Silver River Flume (Far West).
  • 3ème conseil : Arrivez pour l’ouverture, vers 10h00. Prévoyez de l’eau, des sandwichs si vous voulez économiser sur le repas du midi, une crème solaire et un poncho, utile par temps de pluie, mais également par ciel bleu dans les attractions où l’on prend l’eau 🙂
  • Dernier conseil : Attention à faire les attractions où l’on est mouillé en milieu de journée, plus simple pour sécher car le soir, on peut vite prendre froid si l’on a pas de vêtements de rechange.

Voilà les amis, j’espère que cet article vous aura donné envie de venir passer un court séjour espagnol, sous le signe du fun et de la sangria 🙂 Si vous avez des questions complémentaires, que vous souhaitez des bonnes adresses sur Barcelone ou autres, n’hésitez pas à me les poser je serais ravie d’y répondre !

A très bientôt pour d’autres voyages.

Pin It on Pinterest

Share This