Jupette & Salopette | Blog, mode, lifestyle et voyage d'une pipelette en basketsFacebook | Jupette & SalopetteTwitter | Jupette & SalopetteInstagram | Jupette & SalopetteHellocoton | Jupette & SalopetteSnapchat | Jupette & Salopette

Bonjour la compagnie 🙂

C’est avec beaucoup d’humilité que je termine cet article sur notre séjour à Bali et que je décide de le publier. En effet, les événements qui touchent actuellement Lombok et les îles voisines ne peuvent me laisser indifférente. Nous avons eu énormément de chance car nous sommes partis quelques jours seulement avant que les premières secousses ne se fassent sentir. Mes pensées vont évidemment aujourd’hui vers Roy, notre guide avec qui nous nous sommes liés d’amitié.

Ces personnes qui vivent du tourisme vont-elles pouvoir continuer à travailler avec le départ des touristes et les annulations en chaîne de ceux qui avaient programmé leur séjour sur les différentes îles indonésiennes ? En tout les cas, je pense sincèrement à tous ces locaux qui n’ont pas les moyens de quitter les îles comme nous les occidentaux et qui doivent continuer à vivre malgré les risques.

J’espère que ces drames amèneront les autorités à mettre en place des mesures de restriction, comme l’île de Pâques récemment, pour préserver Bali et les îles Gili notamment, affectées selon moi par la surfréquentation.

Je vous en reparlerai un peu après mais je pense que Bali doit s’interroger sur son avenir, pour sa biodiversité et son authenticité, au vu du nombre excessif de touristes et de la mondialisation.

Pour revenir à notre voyage, ces 3 semaines de vacances m’ont fait un bien fou sur de nombreux plans. Elles m’ont vraiment permis de me déconnecter du boulot et de la pression quotidienne. Elles m’ont également donné de nombreuses idées de projets pour la suite de nos aventures avec mon chéri et boosté pour le blog 🙂 En bref, que du bonheur !!

Mais alors c’est comment Bali ?!

Carnet de voyage de 3 semaines à Bali | Jupette & Salopette

Avant de partir, je dois vous avouer que je n’avais pas vraiment d’idées ni d’avis sur Bali. C’est mon chéri qui avait plutôt géré les vacances et s’était renseigné sur la destination. Hormis les photos et les conseils d’une amie revenant d’Indonésie et les images du film « Mange, prie, aime », je n’ai pas cherché plus que cela car j’envisageais de me laisser guider aux rythmes de mes envies.

Après ces 3 semaines, j’ai pu découvrir de nombreuses choses et je vais vous donner mes impressions : j’ai sincèrement été charmée par le Bali naturel et authentique avec ses rizières, ses nombreux temples hindouistes, sa végétation luxuriante et ses fruits incroyables. En revanche, j’ai été très surprise de voir que l’île est devenue victime du tourisme de masse. La proximité avec l’Australie et la Chine, à laquelle s’ajoute la médiatisation d’Ubud avec le livre d’Elizabeth Gilbert, ont fait totalement évolué la vie et la mentalité des balinais. Les locaux vont devoir faire attention à ne pas perdre leur âme dans cette mondialisation.

Vous l’aurez compris, je suis assez partagée mais dans l’ensemble, Bali reste quand même une destination magique et très belle à faire ! Surtout qu’une fois les billets d’avion achetés, le budget sur place est très raisonnable, que ce soit pour la visite de temples, les activités ou la gastronomie.

D’ailleurs, je vais tout de suite vous détailler cela et vous parler de mes coups de cœur.

La préparation du voyage

Si vous avez lu mon article sur nos vacances en Guadeloupe, vous avez vu que Bali était déjà une destination que nous avions en tête il y a 3 ans. Nous avions même acheté le Guide du Routard ! Aussi, après la Californie, le grand voyage de l’été 2018 était tout trouvé : ce serait l’Indonésie 🙂

Ainsi, dès octobre, nous avons commencé à rechercher sur le site d’échange de maisons Guest to Guest des hébergements disponibles aux dates souhaitées. Par chance, nous avons trouvé deux hébergements. Le premier sur Kuta, le second sur Ubud. Je vous en reparle plus précisément plus bas dans l’article.

Après cette première étape, nous avons réservé nos billets d’avions et de trains (pour rejoindre Paris). Pour l’avion bizarrement, nous nous y sommes pris assez tard (4-5 mois avant) ce qui a fait grimper les prix des billets (surtout pour juillet). Nous avons trouvé des vols avec la compagnie Emirates pour 950 euros environ (via Dubaï). Je vous l’a conseille vraiment car j’ai trouvé que les horaires étaient parfaits et le rapport qualité/prix était vraiment top. Même en classe économique, les sièges sont très agréables et on a beaucoup de place au niveau des jambes, les repas sont plutôt bons (les ados ont réussi à manger ce qui relève de l’exploit !!) et le choix en matière de films, de musiques et de jeux est juste incroyable.

A l’aller comme au retour, j’ai pu visionner de nombreux films très récents que j’avais manqué au cinéma et découvrir des pépites ! (Je suis beaucoup plus film dramatique ou biopic que blockbuster :)) Si vous êtes cinéphile et que cela vous intéresse, voici mes coups de cœur : « Moi, Tonya« , réalisé par Craig Gillespie en 2017. Le film retrace le parcours de la sportive controversée Tonya Harding, championne de patinage artistique dans les années 80-90, « Borg/McEnroe« , un film sur une des plus grandes icônes du monde, Björn Borg, et son principal rival, le jeune et talentueux John McEnroe, ainsi que sur leur duel légendaire durant le tournoi de Wimbledon de 1980, « The Florida Project« , où l’on suit les aventures de Moonee, une fillette de 6 ans, lâchée en toute liberté dans un motel de la banlieue de Disney world où elle y fait les 400 coups avec sa petite bande de gamins insolents. Pour terminer, j’ai également été très touchée par « Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance » et « This is not a love story« .

Pour les billets de train, je vous conseille d’attendre 3 mois avant votre départ, au moment où sortent les billets Ouigo. Nos aller/retour Nantes-Paris nous ont coûté une trentaine d’euros.

L’avantage de Bali, c’est que vous n’avez pas à vous occuper de visa ou de traitement médical particulier.

Budget à prévoir sur place

Comme je vous le disais un peu plus haut, Bali est encore un pays en développement aussi, la vie sur place est vraiment raisonnable.

En revanche, si vous partez plus de 10 jours et en famille, il y a certaines choses auxquelles il va falloir penser et vous fixer un budget à ne pas dépasser (sinon cela peut aller très vite).

Si cela peut vous aider, voici ce que nous avions prévu par personne pour 3 semaines (hors hébergements) – pour rappel, les prix sur places sont indiqués en roupies indonésiennes. 1 euro = 16000/17000 roupies :

  • Nourriture : 15 euros par jour et par personne en moyenne (si vous mangez dans des « warungs » les restaurants locaux)

Nasi Goreng Bali | Jupette & Salopette

  • Guide (à 4 le scooter n’est pas rentable et dangereux) : comptez 30 euros environ par journée d’excursion (près de 40 euros si les distances sont plus longues – 500 000 à 700 000 roupies) – je vous conseille de vous renseigner avant pour trouver un guide francophone, plus sympa si vous souhaitez apprendre un peu sur l’île (son histoire, ses traditions…). Sinon, j’ai le contact du chauffeur adorable qui nous a accompagné pendant tout notre séjour. Il s’appelle Roy et parle anglais mais pour tous les déplacements autour de Kuta, il est parfait ! Si besoin n’hésitez pas à me demander ses coordonnées je vous les communiquerais.
  • Visites : 20 euros par personne pour l’ensemble du séjour pour les temples (entre 10 000 et 30 000 roupies par temple), et 35 € par personne pour les balançoires
  • La traversée pour les îles Gili (si vous souhaitez y aller) : comptez près de 50 euros A/R par personne par les plus gros bateaux si vous voulez éviter d’être malade ! Je vous recommande la compagnie Patagonia Xpress, elle est très bien. Par contre, pas la peine de réserver à l’avance sur internet, vous pourrez négocier les tarifs directement sur place !

Bateau Patagonia Xpress pour îles Gili Bali | Jupette & Salopette

  • Les transats sur la plage : 20 euros max pour le séjour (environ 50 000 roupies le transat et le parasol)
  • Le nettoyage des vêtements (laundry) : 10 euros max pour le séjour (environ 50 000 roupies pour près de 4 kilos)

Attention, si vous changez beaucoup d’argent vous allez vous retrouver avec énormément de billets ! Prévoir un endroit pour le stockage de la monnaie. Le mieux est de changer au fur et à mesure.

Pour vos souvenirs de vacances, comme en Afrique, ici il faut négocier ! Même si vous n’aimez pas cela, il faut le faire sinon ils seraient déçus ! Sachez que lorsque qu’ils démarrent avec un prix, vous pouvez le diviser par 3 ! Pour un petit Bali Bag par exemple, ne dépensez pas plus de 100 000 roupies 🙂 Après, rien ne vous empêche (et c’est plutôt souhaitable), de rajouter un peu. Tout ceci sert aussi au développement du pays.

Valise ou sac à dos ?

Le mieux pour se déplacer aisément, c’est plutôt de prendre un grand sac à dos ! Personnellement, j’avais une valise de près de 17 kg et un grand sac à dos mais si vous prévoyez de faire différents hôtels, de visiter les îles… je vous encourage à opter pour le grand sac, plus pratique 🙂

Surtout que mon deuxième conseil, c’est voyagez léger !! Difficile à dire pour une blogueuse comme moi qui adore changer de tenue et prévoir les chaussures qui vont avec avec mais il y a tellement de belles choses sur place en souvenirs, tenues et chaussures qu’il vaut mieux prendre moins et se faire plaisir sur place.

Dans les choses essentielles à emporter : la crème solaire bien sûr et de quoi vous couvrir la tête : casquette…. Vous pouvez également prévoir les chaussures pour aller dans l’eau car pour beaucoup de plages, il y a souvent des galets et des coraux qui font mal aux pieds ! Si vous manquez de place, sachez que vous pouvez louer sur place les palmes, masques et tubas pour pas grand chose. Pendant les 3 semaines, les chaussures que j’ai le plus utilisé ont été : mes tongues 😉 ou des petites chaussures ouvertes. Pratique également : prendre une gourde isotherme pour garder l’eau fraîche toute la journée.

Mon top 10 des choses à faire à Bali

En 3 semaines de séjour, nous avons eu le temps de visiter beaucoup de choses mais avec le recul, nous sommes conscients d’avoir organisés notre voyage en fonction des hébergements trouvés en échange plutôt que des choses incontournables à visiter. Si c’était à refaire, nous aurions fait autrement ! Car nous avons manqué la visite de quelques temples, passé quelquefois beaucoup de temps dans la voiture et n’avons pas pu profiter complètement du charme d’Amed. On ne peut pas tout avoir dans la vie ! Mais c’est pour cette raison que je souhaite vous apporter nos coups de cœur et nos meilleurs conseils pour que vous puissiez ne pas passer à côté de beautés qu’offrent l’île et ses habitants.

Dans la région d’Amed

1 – Faire du snorkeling autour d’Amed

Si Bali est connue dans le monde entier pour ses rizières, ses temples et ses plages de surf, elle est également reconnue pour ses fonds marins. Les meilleurs spots de snorkeling se situent autour d’Amed, au nord-est de l’île. Cette partie est très agréable et un endroit magnifique pour faire de la plongée. Les deux spots que je vous recommande sont deux épaves, accessibles en snorkeling. La plus connue est l’épave de l’USS Liberty, à 20 minutes de route d’Amed. Pour la découvrir, dirigez-vous vers la plage de Tulamben où l’épave se situe à 50 mètres du bord. Autour d’elle vous pourrez admirer les coraux et de nombreux poissons multicolores. La seconde épave est celle d’un bateau japonais connu par les locaux sous le nom de « Japanese Wreck« .  Elle est située à une vingtaine de mètres de la plage dans la baie de Lipah, près du petit village de Banyuning.

Lors de notre séjour dans cette région, nous avons logé dans un gîte : « le jardin », tenu par André, un français et son épouse. L’accueil est excellent avec un thé glacé maison et la piscine de l’établissement est très agréable. Les chambres sont simples mais très propres et la salle de bain extérieure est très appréciable, tout comme le hamac situé à l’entrée.

Gîte le Jardin Amed à Bali | Jupette & Salopette
Gîte le Jardin Amed à Bali | Jupette & Salopette
Gîte le Jardin Amed à Bali | Jupette & Salopette

Si vous êtes réveillés tôt le matin par les chants des coqs et par les pêcheurs qui quittent le village, profitez-en pour aller faire un tour sur la plage de sable noir (attention aux pieds s’il fait beau, prenez des chaussures pour éviter de vous brûler !) située juste en face, la « lipah beach ». Vous aurez peut-être la chance d’admirer une tortue dans son élément naturel 🙂

Les deux « warung » (restaurants traditionnels) que nous avons testé près de l’hôtel pour découvrir les plats typiques comme le nasi goreng (à base de riz) et le mie goreng (à base de nouilles) étaient top ! Allez-y les yeux fermés. Il y a « Di Lipah Warung » et « Wayan’s Warung »

2 – Visiter « Water Palace » à Tirtagangga et le temple de Lempuyang

Dans cette région, vous pourrez faire une excursion à la journée pour aller visiter ces deux sites exceptionnels : une de mes journées préférées !

Tirtagangga est une ville située au nord-ouest de Karangasem. Elle abrite un magnifique parc Royale, le « Water Palace ». Beaucoup de personnes se trompent et le présente comme un temple mais il s’agit bien d’un palais. Ce parc d’1.5 hectares fut construit pour le Raja de Karangasem en 1940 et appartient à la famille royale de Karangasem. L’entrée est de 30 000 roupies par personne. Il est possible de se baigner dans l’eau fraîche pour 10 000 roupies de plus.

Les bassins, ornés de statues, sont magnifiques. De petites dalles permettent de se balader sur le plan d’eau et de nourrir les carpes Koi. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir l’ensemble du palais et à improviser un shooting 🙂

Palais Tirtagangga à Bali | Jupette & Salopette
Palais Tirtagangga à Bali | Jupette & Salopette
Palais Tirtagangga à Bali | Jupette & Salopette
Palais Tirtagangga à Bali | Jupette & Salopette
Palais Tirtagangga à Bali | Jupette & Salopette
Palais Tirtagangga à Bali | Jupette & Salopette
Palais Tirtagangga à Bali | Jupette & Salopette
Palais Tirtagangga à Bali | Jupette & Salopette

Après cette visite, dirigez-vous vers Lempuyang.

Le prix de l’entrée dépend de votre don et vous devez emprunter un sarong pour 10 000 roupies.

Le temple Lempuyang est l’un des temples hindouistes les plus sacrés de Bali. C’est un lieu qui se mérite, notamment pour les voitures car la montée est vertigineuse, mais qui vaut vraiment le détour. Au sommet, la vue sur le volcan Agung est magique. Il est composé de 7 temples et le dernier se trouve au sommet. il faut compter 4h pour rejoindre ce dernier et gravir 1 700 marches dans la nature. Nous nous sommes arrêtés au premier et au deuxième temple. Des escaliers mènent à une gigantesque porte symbolique en pierre blanche, comme suspendue dans les airs. C’est cette fameuse porte qui est si connue sur Instagram. Ne vous attendez pas à voir un plan d’eau face à la porte, l’effet miroir du bas est fait avec une simple vitre posée près de l’objectif du téléphone !

Temple Lempuyang à Bali | Jupette & Salopette

La cour du temple est simple mais les escaliers sculptés, qui représentent des nagas (serpents mythiques), sont impressionnants. Leur corps ondule le long des marches et se termine par une tête imposante de dragon (à noter que seules les marches de gauche et de droite sont praticables. Celles du centre sont réservées aux cérémonies).

Temple Lempuyang à Bali | Jupette & Salopette
Temple Lempuyang à Bali | Jupette & Salopette

Nous avons vécu un moment très fort à cette occasion car Roy, notre guide, venait pour la première fois sur ce site. Il avait prévu de nombreuses offrandes et une tenue de cérémonie. C’était très important pour lui de prier pour l’ensemble de sa famille car normalement tous les Balinais hindous se doivent d’accomplir une fois dans leur vie un pèlerinage au temple Lempuyang. Il a pris le temps de nous expliquer à quoi correspondait la « puja ». Il s’agit d’un rite d’offrande et d’adoration. La puja est un rituel censé provoquer la « descente » d’une divinité à l’intérieur d’une image la représentant, d’une statue ou d’un symbole comme le lingam. L’invocation, réalisée par l’officiant, débute par le tintement d’une clochette, qui appelle la divinité. Elle se poursuit par l’offrande de fleurs fraîches, de denrées, d’encens, accompagnée de musique et de la récitation de mantras.

Temple Lempuyang à Bali | Jupette & Salopette
Temple Lempuyang à Bali | Jupette & Salopette
Temple Lempuyang à Bali | Jupette & Salopette  Temple Lempuyang à Bali | Jupette & Salopette
Temple Lempuyang à Bali | Jupette & Salopette

Sur le chemin, des jeunes filles vous proposent différents fruits locaux dont les fameux « salak » ou fruit serpent.

Carnet de voyage de 3 semaines à Bali | Jupette & Salopette

Fruit Salak Bali | Jupette & Salopette

Dans la région d’Ubud

3 – Prendre soin de soi à Ubud : s’offrir une séance de Yoga, un massage balinais et un repas vegan

Ubud a réellement été mon endroit coup de cœur à Bali. Ici, « Mange, Prie, Aime » prend tout son sens. Si l’on souhaite faire un break, déconnecter des réseaux sociaux, entrer en méditation… la ville est l’endroit idéal. Nourriture vegan, yoga, massages… Le bien-être est le maître mot. Il faut rester au moins une semaine sur place pour bien profiter de l’endroit et des alentours.

L’avantage du logement que nous avons trouvé sur le site Guest to Guest était qu’il était idéalement situé, dans les hauteurs d’Ubud. Je vous recommande vraiment ce secteur car le paysage est incroyable, très apaisant avec sa végétation et ses ruelles un peu en retrait du centre touristique d’Ubud mais qu’on peut rejoindre à pied en une vingtaine de minutes. Cependant, je ne vous recommanderais pas de séjourner dans cette maison car trop sale et vétuste.

Ubud à Bali | Jupette & Salopette

Vue depuis notre terrasse

A proximité, deux choses qu’il faut absolument tester : le studio de yoga « Intuitive Flow » et le restaurant vegan « Yellow Flower Café« .

C’est la première fois de ma vie que je prenais un cours de yoga ! A 7 euros la séance, dans un lieu magique avec une vue incroyable, cela vaut vraiment la peine d’essayer. Ce moment à soi permet se reconnecter avec son corps et de se libérer de toutes ses tensions.

Séance de Yoga à Ubud - Bali | Jupette & Salopette

Après votre séance, pour continuer sur la voie du bien-être, allez déjeuner au Yellow Flower Café situé juste à côté. Ce restaurant est prisé car la vue et le contenu des assiettes sont à tomber !

Avec mon chéri, nous avons dîné en amoureux et nous sommes revenus avec les enfants pour déguster des mets végétariens exquis : des brushettas d’avocats, menthe et feta, accompagnées d’une salade de tomates, des pancakes de riz farcis avec de nombreux légumes. Le tout accompagné de jus de fruits frais et de desserts plus délicieux les uns que les autres : de la coco garnie de banane et chocolat au brownie à la coco, en passant par les smoothies bowl… Nos corps nous ont dit merci :)!!

Yellow Flower Café à Ubud - Bali | Jupette & Salopette
Yellow Flower Café à Ubud - Bali | Jupette & Salopette
Yellow Flower Café à Ubud - Bali | Jupette & Salopette

Pour achever en beauté cette pause bien-être, offrez-vous un massage balinais. La ville dispose d’énormément de centres. Je ne suis pas une adepte des massages mais je dois avouer qu’Ubud est vraiment l’endroit idéal pour s’offrir une pause et se laisser aller. Près de la maison, il y avait un centre avec un très bon rapport qualité/prix : le Sedona Spa. Mes hommes ont testé les massages et les ont vraiment appréciés. Quant à moi, je me suis plutôt offert un massage des jambes, une manucure et une pose de vernis 🙂

Manucure Sedona Spa Ubud - Bali | Jupette & Salopette

 

4 – Assister à une danse « Kecak » : un spectacle traditionnel

Impossible de quitter l’île sans avoir assisté au moins une fois à un spectacle de danse traditionnel.

Ubud est l’endroit idéal pour s’offrir une soirée culturelle. La ville propose une dizaine de spectacles chaque soir et beaucoup sont de grande qualité. Pour choisir, nous nous sommes fiés aux avis du site Trip Advisor et sommes allés voir le « Kecak Fire & Trance Dance« . Honnêtement j’ai vraiment été séduite et envoutée par ses chants  ! J’ai eu l’impression de mieux comprendre les croyances des balinais.

Le Kecak est un chœur de percussions vocales balinais (composé d’une centaine d’hommes assis sur le sol en cercle) qui accompagnent des transes lors de rituels. Le spectacle raconte l’épisode où les singes aident le prince Rāma à battre le démon Ravana pour récupérer sa femme Sītā, kidnappée par celui-ci. Pour cela, ils chantent de manière ininterrompue le distinctif « chak-a-chak-a-chak » et font des mouvements synchronisés autour des différents personnages de l’histoire qui interviennent au centre du chœur.

Danse Kecak à Ubud - Bali | Jupette & Salopette
Danse Kecak à Ubud - Bali | Jupette & Salopette

Danse Kecak à Ubud - Bali | Jupette & Salopette
Danse Kecak à Ubud - Bali | Jupette & Salopette

En fin de spectacle, un feu est allumé avec des coques de noix de coco et un homme passe au milieu des braises pieds nus. Impressionnant mais j’ai eu mal pour lui 🙂

5 – Aller visiter les cascades et les temples autour d’Ubud

La richesse culturelle est telle dans la région que deux journées ne seront pas de trop pour visiter les magnifiques rizières et temples autour d’Ubud. Voici mes suggestions de programme (à voir avec votre accompagnateur/guide/chauffeur) :

1ère journée : Taman Ayun Temple, les rizières classées de Jatiluwih, le temple Ulun Danu Beratan

Rassurez-vous, pour faire nos excursions, nous prenions toujours le temps de petit-déjeuner. On est en vacances quand même ! Roy, notre chauffeur, venait toujours nous chercher pour 10h00. Conséquence : nous sommes toujours rentrés à la nuit tombée, entre 18h00 et 20h00.

Taman Ayun est un très beau temple situé dans la ville de Mengwi. Entouré d’eau, il est parfaitement entretenu car jusqu’à la fin du XIXè siècle, la ville fut la capitale d’un royaume puissant. Classé patrimoine culturel mondial de l’UNESCO, le temple organise de nombreuses activités culturelles pour faire connaître ses traditions. Par chance, nous sommes tombés au moment du Festival de danse Barong intitulé «Festival Taman Ayun Barong».

Temple Taman Ayun à Bali | Jupette & Salopette
Temple Taman Ayun à Bali | Jupette & Salopette
Temple Taman Ayun à Bali | Jupette & Salopette
Temple Taman Ayun à Bali | Jupette & Salopette

Après cette première visite très intéressante, nous prenons la direction des magnifiques rizières classées de Jatiluwih. En empruntant la route longeant ces champs de riz, on comprend mieux pourquoi l’Unesco souhaite protéger ce panorama. Contre quelques roupies, vous pourrez entrer dans cette zone et profiter du paysage. Mieux, arrêtez-vous et empruntez le chemin piétonnier au milieu des champs pour observer le travail physique des balinais sur les terrasses. Incroyable.

   Rizières classées de Jatiluwih à Bali | Jupette & Salopette
 Rizières classées de Jatiluwih à Bali | Jupette & Salopette
 Rizières classées de Jatiluwih à Bali | Jupette & Salopette
 Rizières classées de Jatiluwih à Bali | Jupette & Salopette

 Rizières classées de Jatiluwih à Bali | Jupette & Salopette

Pour refermer merveilleusement cette journée, nous prenons encore un peu de hauteur dans les montages pour rejoindre le temple Ulun Danu Beratan. Même si pour une fois le temps n’était pas au beau fixe sur le lac, le cadre était tout de même magique. Ce temple, dédié à la déesse des eaux, est comme posé sur le lac. La balade autour est très agréable et reposante.

Temple Ulun Danu Beratan à Bali | Jupette & Salopette
Temple Ulun Danu Beratan à Bali | Jupette & Salopette

Totalement par hasard, je suis tombée sur Margot, l’influenceuse plus connue sous le nom de « You Make Fashion« . Elle était au même moment que nous en vacances sur Bali, avec son frère et sa mère. Vous pouvez d’ailleurs retrouver son article avec de bonnes adresses de restos et ses vlog sur sa chaîne You Tube.

Rencontre avec Margot de You Make Fashion à Bali | Jupette & Salopette

2ème journée : Tegenungan / Pura Gunung Kawi / Tirta Empul Holy Spring

Si vous aimez les cascades, cette première visite va vraiment vous plaire ! Le site « Tenenungan Waterfall » est situé à Sukawati entre Ubud et Sanur.

Tenenungan Waterfall à Bali | Jupette & Salopette
Tenenungan Waterfall à Bali | Jupette & Salopette

Contre 15 000 roupies par personne et un petit peu de sport (une centaine de marches), vous pourrez vous offrir de belles photos souvenirs. Car malgré les nombreux touristes, j’ai vraiment apprécié la cascade impressionnante et la végétation luxuriante l’entourant. Les balinais ont d’ailleurs bien compris qu’un site « instagrammable » était davantage visité ! Ainsi, de nombreux spots en bois ont été installés pour shooter avec la cascade en arrière plan.  A l’entrée, vous pourrez également vous restaurer.

Tenenungan Waterfall à Bali | Jupette & Salopette

Tenenungan Waterfall à Bali | Jupette & Salopette

Tenenungan Waterfall à Bali | Jupette & Salopette
Tenenungan Waterfall à Bali | Jupette & Salopette

Pura et Tirta Empul Holy Spring

L’une de mes grosses déceptions du voyage : ne pas avoir visité ces deux temples !!

Il nous aura manqué une journée pour pouvoir les faire mais clairement si je reviens à Bali, j’y passerais c’est clair ! De ce que j’ai vu sur les guides, ces deux temples semblent incroyables. Ils sont tous les deux situés à Tampaksiring, à une trentaine de minutes au nord d’Ubud.

Le premier temple : Gunung Kawi est apparemment encastré dans une vallée avec de jolies rizières. Il faut descendre des marches et s’aventurer dans la nature pour rejoindre l’endroit où la roche a été taillée et sculptée.

La source de Tirta Empul enfin, est une source sacrée qui attire chaque jour de nombreux pèlerins qui viennent se purifier dans ces eaux dites « miraculeuses ». Comme Lempuyang, le site est vraiment très important spirituellement pour les balinais, qui essaient d’y aller une fois par an pour se purifier. Beaucoup d’entre eux rapportent l`eau sacrée de Tirta Empul dans des bouteilles d`eau pour bénir ensuite maison, voiture…

Le bassin pour se purifier comporte 13 fontaines avec des noms différents (les 2 dernières ne sont réservées qu`en cas de décès dans la famille). Les balinais commencent d`abord par poser une offrande au temple principal pour pouvoir se baigner dans le bassin et passer sous les fontaines pour prier. Mettre la tête sous les fontaines permet de se laver des pensées impures et des démons internes.

Il est tout à fait possible pour les touristes de se purifier à Tirta Empul mais il faut mieux demander à un guide comment le faire.

Mon dernier conseil de visite, c’est tout simplement de profiter des alentours d’Ubud. Si vous partez en matinée, vous pourrez par exemple prendre le temps d’admirer les femmes balinaises qui déposent les offrandes au pied des maisons et des magasins.

Eh oui, ces centaines de petits paniers de feuilles de palmier que vous croiserez par terre et remplis de riz, de fleurs et de petits gâteaux sur votre chemin sont des offrandes que l’on appelle Segehan et que les balinais, hindouistes, offrent aux démons chaque matin. Ne vous inquiétez pas si vous marchez dessus, c’est le fait de déposer l’offrande qui importe.

Offrandes à Bali | Jupette & Salopette
Offrandes à Bali | Jupette & Salopette

Ensuite vous pourrez passer par les rizières situées en périphérie  et terminer par le centre, avec le « Ubud Palace » notamment.

Ubud | Jupette & Salopette

Ubud | Jupette & Salopette
Ubud | Jupette & Salopette
Ubud | Jupette & Salopette

6 – Goûter la gastronomie balinaise

S’il y a bien une chose que j’ai apprécié à Bali, c’est la nourriture ! Moi qui est presque végétarienne et qui ADORE le tofu, j’ai pris beaucoup de plaisir à déguster les mets balinais. Surtout que pour quelques roupies, vous avez de très bons plats. Certes, il faut parfois faire attention à bien demander que le plat ne soit pas trop épicé (sinon il peut être immangeable pour vous), mais à part ça, c’est que du bonheur !

Au quotidien, les balinais mangent surtout deux choses : le Nasi Goreng ou le Mie Goreng, un plat simple à base de riz ou de nouilles, frits et accompagnés de tofu, poulet ou crevettes, ainsi que des crackers.Les plats vendus dans la rue dans des petits paquets par les femmes sont souvent du « gado-gado » : une spécialité culinaire indonésienne, consistant en une salade de légumes croquants, ou du riz gluant, nappés d’une sauce aux arachides.

Avec le plat, vous pourrez boire du « Teh botol« , un ice tea local très populaire chez les jeunes indonésiens ou la bière locale « Bintang », très légère et très rafraichissante.

Carnet de voyage de 3 semaines à Bali | Jupette & Salopette
Carnet de voyage de 3 semaines à Bali | Jupette & Salopette
Carnet de voyage de 3 semaines à Bali | Jupette & Salopette
Carnet de voyage de 3 semaines à Bali | Jupette & Salopette

En dessert, vous pourrez tester des fruits totalement inconnus chez nous : le salak ou le fruit du dragon : avec sa couleur rose/violette si magique.

Carnet de voyage de 3 semaines à Bali | Jupette & Salopette

Pour terminer sur la gastronomie, je vous recommande également quelques bonnes adresses, testées et approuvées pendant le séjour :

  • Sur Ubud : le White Orchid et le restaurant Uno situé à proximité du Ubud Palace.
  • Sur Kuta/Legian (près de notre appartement) : Bamboo Warung (nourriture locale avec un très bon rapport qualité/prix) ainsi que le café « Kynd » dont je vous parle juste en dessous 🙂

Dans la région de Kuta

7 – S’offrir des Smoothies Bowl chez Kynd

Kynd Community, c’est LE coffee-shop vegan de Seminyak que toutes les blogueuses adorent car son mur rose et ses fleurs tropicales sont parfaits pour les photos Instragram, accompagnés des trop jolis (et trop bons !) smoothies bowl, café latte ou autres jus de coco.

J’adore vraiment ce concept de coffee shop ou l’on trouve des souvenirs, de quoi manger, boire un verre, prendre de jolies photos. Dans une deuxième aventure professionnelle, je rêve de pouvoir ouvrir un concept de ce genre avec des produits sains et bons, une thématique sympa que l’on a envie de photographier 🙂 Cela m’a donné de belles idées que j’ai déjà griffonné sur un cahier.. ça fait rêver !

Kynd Community à Bali | Jupette & Salopette
Kynd Community à Bali | Jupette & Salopette
Kynd Community à Bali | Jupette & Salopette
Kynd Community à Bali | Jupette & Salopette

8 – Prendre une leçon de surf à Legian Beach

S’il y a une chose trop sympa que je ne savais pas en partant sur Bali, c’est qu’une partie de l’île était réputée pour être un super spot de surf. Pas étonnant que toutes les grandes marques comme Billabong, Quiksilver et Rip Curl possèdent leur magasins et certaines écoles de surf dans le sud de l’île.

Aussi, pour moi qui est super frileuse mais assez sportive et kiffant les sports de glisse, Bali était l’endroit idéal pour prendre ma première leçon de surf ! Avec Morgan, mon beau fils, nous avons trouvé un moniteur super sympa sur la plage de Legian à l’école Yogi Surf. Pendant près de 2h00, nous avons appris, tout d’abord sur la plage puis en pratique dans l’eau, comment prendre la vague et se lever sur la planche. J’ai adoré cette première expérience ! Même si j’ai eu le droit à un beau bleu sur la cuisse et des brûlures sur le bout des doigts, je recommencerais avec grand plaisir 🙂

Leçon de surf à Legian- Bali | Jupette & Salopette

Leçon de surf à Legian - Bali | Jupette & Salopette
Leçon de surf à Legian - Bali | Jupette & Salopette

9 – Visiter les temples de la côte : Uluwatu Temple et Tanah Lot

Même si le sud de Bali (Kuta notamment) est très touristique et trop uniformisé (présence de centres commerciaux avec toutes les grandes marques internationales comme pull & bear, zara etc..), je dois avouer que la côte est très agréable, avec ses plages paradisiaques et ses falaises sur lesquelles sont posés des temples.

Le premier temple que nous avons visité lors que notre séjour dans le sud de l’île, c’est Uluwatu. Construit au sommet d’une falaise à pic, le temple est habité par une colonie de singes voleurs ! Une fois l’entrée payée (30 000 roupies pour les adultes) et le sarong enfilé, rangez vos téléphones portables, vos lunettes et mettez bien la sangle de votre appareil photo. Les animaux ont bien compris que lorsqu’ils arrivent à chiper un objet, les guides leur offrent de la nourriture en échange de l’objet.. Ils sont très intelligents 🙂 Passez donc votre chemin et dirigez-vous vers la belle promenade qui vous mènera sur les hauteurs.

Uluwatu Temple à Bali | Jupette & Salopette
Uluwatu Temple à Bali | Jupette & Salopette
Uluwatu Temple à Bali | Jupette & Salopette
Uluwatu Temple à Bali | Jupette & Salopette
Uluwatu Temple à Bali | Jupette & Salopette

Le second temple situé sur la côte est Tanah Lot.

Pura Tanah Lot à Bali | Jupette & Salopette

Le « Pura Tanah Lot » est un lieu de pèlerinage très prisé des touristes et des photographes, notamment en fin de journée quand le soleil se couche. Il s’agit d’un des sept temples de la mer de Bali. Ces temples sont construits le long de la côte de telle sorte qu’on puisse toujours apercevoir le prochain depuis le précédent. Ils sont tous de style hindouiste.

Pura Tanah Lot à Bali | Jupette & Salopette  Pura Tanah Lot à Bali | Jupette & Salopette

10 – Voir les jolies plages et les couchers de soleil sur la presqu’île de Bukit

La presqu’île de Bukit est située tout au sud de Bali, au sud de l’aéroport. Elle réserve de très jolies plages de sable fin et les vagues sont moins fortes qu’à Kuta. Pas étonnant que les Club Med et autres hôtels de luxe ont décidé de s’y implanter.

Nusa Dua à Bali | Jupette & Salopette
Nusa Dua à Bali | Jupette & Salopette
Nusa Dua à Bali | Jupette & Salopette
Nusa Dua à Bali | Jupette & Salopette

Pour bronzer, se prélasser au bord de l’eau et admirer les couchers de soleil, c’est l’endroit idéal où séjourner quelques jours.

Si vous n’avez pas envie de côtoyer les palaces de Nusa Dua et si vous préférez une clientèle plus « cool »,  je vous recommande la ville de Jimbaran. L’ambiance est vraiment sympa, surtout si vous souhaitez déguster au barbecue et sur la plage des poissons fraichement pêchés.

Je vous recommande aussi d’aller admirer le coucher de soleil sur « Padang-Padang Beach » et la petite plage de Dreamland, où les surfeurs profitent des derniers rouleaux avant la tombée de la nuit.

Dreamland Beach à Bali | Jupette & Salopette
Dreamland Beach à Bali | Jupette & Salopette
Dreamland Beach à Bali | Jupette & Salopette
Dreamland Beach à Bali | Jupette & Salopette
Dreamland Beach à Bali | Jupette & Salopette

Les 5 choses que je ne referais pas à Bali

1 – Aller dans un agrotourism pour goûter du « Luwak Coffee »

Sur la route entre Kuta et Ubud, Roy, notre chauffeur, nous a proposé une visite pour déguster le « Luwak Coffee », un café qui fait la fierté des balinais. En effet, celui-ci à la réputation d’être le plus cher du monde. Arrivés sur place, nous passons tout d’abord devant des cages ou de petits animaux paraissent bien tristes : les Luwak (nom local de la civette palmiste). Ensuite, la guide nous explique le processus de fabrication de ce fameux café. Le « kopi luwak » est un café récolté dans les excréments de l’animal, du fait d’une digestion quasi absente.

Luwak Koffee | Jupette & Salopette

Luwak Coffee | Jupette & Salopette

La civette consomme en effet les cerises du caféier, digérant leur pulpe mais pas leur noyau, qui se retrouve dans ses excréments. Dans le tube digestif du luwak, les sucs gastriques — composés d’enzymes qui divisent les chaînes de protéines en chaînes plus petites ou en acides aminés individuels — font subir une transformation bénéfique aux arômes des grains de café.

Ce café est produit essentiellement dans l’archipel indonésien, à Sumatra, Java, Bali, Sulawesi, aux Philippines et dans le Timor oriental.

Lorsque j’ai demandé pourquoi les animaux étaient enfermés et pas dans la nature, la guide qui m’a semblé gênée par ma question, m’a répondu que c’était pour les protéger des dangers : humains, routes etc… Pas convaincue 🙁

En fin de parcours, la guide nous a proposé une dégustation gratuite de 12 cafés et thés différents, puis nous a expliqué qu’il était possible de commander un café luwak (50 000 roupies) et d’acheter des produits à la sortie. Les thés étant beaucoup trop sucrés et sans saveur, nous avons testé une tasse de café luwak puis nous sommes partis.

Luwak Koffee | Jupette & Salopette
Luwak Koffee | Jupette & Salopette

Franchement, je ne vous conseille pas de faire ce genre de visite qui cautionne un business où l’authenticité du café laisse à désirer. On peut aussi se poser des questions sur ces animaux nocturnes exposés dans des cages en plein jour.

2 – Gili Trawangan

De prime abord, il est clair que les îles Gili semblent paradisiaques. Un vrai paysage de carte postale : sable blanc et fin, eau translucide, pas de voiture sur les îles…

Gili Trawangan | Jupette & Salopette
Gili Trawangan | Jupette & Salopette
Gili Trawangan | Jupette & Salopette

Mais derrière ces paysages se cache une autre image que personnellement je n’ai pas appréciée.

Tout d’abord, l’île est surpeuplée de jeunes étrangers souhaitant faire la fête et pensant plus à boire qu’à visiter et découvrir la culture. Oubliez les sorties snorkelling en groupe pendant les vacances scolaires, sinon vous serez comme nous, entourés d’une centaine de personnes en palme souhaitant voir les même spots : statues, turtle point.. jolis mais pas extraordinaires…

Ensuite, derrière le côté « développement durable » sans voiture, on trouve une île qui gère très mal ses déchets. Il suffit de se rendre au milieu de Tragawan, où les touristes ne sont pas les bienvenus, pour se rendre compte qu’il y a des déchetteries à ciel ouvert.

Enfin, les calèches qui emmènent les touristes dans les luxueux hôtels sont souvent trop chargées et tirées par des chevaux bien fatigués. En trois jours sur l’île, jamais je n’ai vu les propriétaires de ces calèches leur donner à boire. Il est clair que je ne cautionne pas du tout ce genre de traitement réservé aux animaux. Il en est de même pour les chevaux utilisés sur les plages pour faire les photos avec les touristes.

Gili Trawangan | Jupette & Salopette

Après les points négatifs, si vous désirez tout de même visiter Gili, je vous conseille de plutôt faire Meno ou Air, moins développées.

Sinon sur Trawagan, j’ai tout de même apprécié notre hôtel et la soirée où nous avons pu nager avec une tortue, venue tout près de la plage.

Si vous souhaitez y séjourner, voici mes bonnes adresses :

  • Hôtel Bintang Darmawan Villa (BDV) : il est situé à une dizaine de minutes à pied de la plage d’arrivée des bateaux donc pas besoin de calèche 🙂

Hôtel BDV Gili Trawagan | Jupette & Salopette

  • le restaurant Pituq Café : un restaurant végétarien à tomber. Le cadre est romantique à souhait avec ses petites huttes sur pilotis où vous dégustez vos mets assis en tailleur. Des plats savoureux et une cuisine inventive qui revisitent notamment certains desserts connus pour notre plus grand bonheur 🙂 Attention à bien réserver avant sinon il est quasiment toujours complet.
  • le restaurant Casa Vintage au centre de l’île : ce concept store propose un bar restaurant en roof top. En soirée l’ambiance est vraiment sympa avec ses petites guirlandes. Vous pouvez y déguster de délicieuses tapas et autres salades bowls.

Casa Vintage Gili Trawagan | Jupette & Salopette

A noter que le restaurant italien situé juste en face vaut également le détour avec ses pizzas cuitent au feu de bois 🙂

3 – Bali Swing

Sur Bali, ce type de parc, composé de balançoires, séduit de nombreux touristes. Nous aurions été tous les deux, il est clair que nous n’aurions pas perdu une journée pour faire de la balançoire. Mais avec des ados, j’avoue que nous nous sommes laissés prendre au jeu. Certes, il faut s’armer de patience pour supporter les 15 000 poses des touristes chinois avant votre tour mais globalement le lieu reste agréable. Pour le déjeuner, le buffet est compris et le personnel très gentil. Les photos réalisées sont vraiment réussies et les sensations sympa. En résumé… si vous êtes en famille et que vous êtes prêt à dépenser 35 euros par personne, la journée vaut la peine. Si vous êtes en couple et que vous vous moquez des réseaux sociaux, passez votre chemin !

Bon à savoir : vous pouvez réserver directement par internet sur le site et demander depuis Ubud à prendre une navette gratuite !! (le chauffeur vient vous chercher près d’Ubud Palace et vous ramène ensuite en fin de journée :))

Bali Swing | Jupette & Salopette
Bali Swing | Jupette & Salopette
Bali Swing | Jupette & Salopette
Bali Swing | Jupette & Salopette

4 – Visiter Denpasar et son marché

Pendant notre semaine à Kuta, pour rencontrer des locaux et vivre comme eux, nous avons entrepris de prendre un « bemo », des petits minibus de couleur bleu, qu’il est d’ailleurs difficile de trouver, tellement les balinais voyagent plutôt en scooter ou en taxi. Près du centre d’information de Kuta, le  « ITIC – Indonesia Tourist Information Center » (très intéressant pour avoir des idées de visites ou sorties), nous avons pu en trouver un qui nous a conduit à Denpasar (contre 10 000 roupies par personne).

Bemo à Bali | Jupette & Salopette
Bemo à Bali | Jupette & Salopette

Nous avions vu dans le Guide du Routard que le marché pouvait être intéressant mais honnêtement, après la balade, je n’ai rien trouvé d’extraordinaire. Certes les prix des souvenirs sont vraiment moins chers… mais ne méritent pas le détour.

Bemo à Bali | Jupette & Salopette

Denpasar | Jupette & Salopette

 

5 – Le temple de Batuan

Comme nous étions sur la route entre Kuta et Ubud, notre chauffeur nous a proposé de visiter le temple de Batuan. Un lieu intéressant, mais à refaire, j’aurais préféré visiter la grotte de Goa Gadja et le site Yeh Puluh, situés à proximité d’Ubud. Ces sites semblent insolites et valent la peine, surtout avec un guide francophone. Le pura Kehen de Bangli, semble aussi très beau.

Pour terminer cet article, je souhaite partager avec vous les vidéos réalisées par Maël, mon beau-fils. Elles vous permettront de découvrir en musique les différents paysages que nous avons pu admirer pendant notre voyage.

 

J’espère que ce récit vous aidera à préparer votre voyage et surtout si vous avez d’autres questions après la lecture de mon article, n’hésitez pas à me laisser un commentaire. Je serais ravie de vous lire et de vous aider dans votre séjour.

A très bientôt pour de nouvelles aventures 🙂

Pin It on Pinterest

Share This