Jupette & Salopette | Blog, mode, lifestyle et voyage d'une pipelette en baskets

Facebook | Jupette & Salopette Twitter | Jupette & Salopette Instagram | Jupette & Salopette Hellocoton | Jupette & Salopette Snapchat | Jupette & Salopette

Ravie de vous retrouver pour cette nouvelle année 2020 ! J’espère qu’elle sera pour vous synonyme de liberté, de voyages, d’amour et de réalisation de vos rêves les plus fous !

Quoi de mieux pour ouvrir l’année qu’un article sur un sujet qui nous a toutes fait rêver au moins une fois : le mariage 🙂

Car si vous avez suivi mes aventures, et notamment lu l’article sur notre séjour à New York, alors vous savez que mon cher et tendre m’a fait sa demande de la manière la plus romantique qui soit, au pied du pont de Brooklyn, avec un de mes morceaux favoris : Marry You de Bruno Mars.

D’ailleurs la fan que je suis de la série GLEE a retrouvé sur You Tube ce moment phare et génial avec ce morceau !

Eh oui pas de bague, pas de genou à terre mais des mots simples, sincères et honnêtes qui ont fait chavirer mon cœur et je n’ai pas pu résister : j’ai répondu un grand Oui !!!

Mais une fois l’émotion passée, place à l’organisation !

En chargée de communication que je suis, j’ai beaucoup de mal à déléguer. Surtout parce qu’il s’agit de notre événement et que j’ai vraiment envie qu’il nous ressemble à tous les deux.

Mais parce que ce type d’événements demande beaucoup de temps et d’organisation, j’ai décidé de rédiger des articles que je mettrais à jour au fil de notre avancement dans l’événement pour vous donner mes coups de cœur, mes questionnements et mes conseils afin que, comme moi, vous puissiez avoir un mariage à votre image.

Se marier, tout un symbole

Photo de zaher ataba provenant de Pexels | Jupette & Salopette

Bien sûr, se marier aujourd’hui n’a plus du tout la même signification qu’auparavant. Avec l’arrivée du pacs et l’augmentation du nombre de divorces, le mariage a quelque peu perdu de son sens mais quand même ! Quelle petite fille n’a pas un jour rêvé d’enfiler une jolie robe blanche et de promettre à son chéri de l’aimer pour le meilleur et pour le pire ?! D’échanger les alliances et de faire une jolie fête avec celles et ceux qu’elle aime ?

Certes, j’ai été pacsée… Mais le mariage était toujours dans un petit coin de ma tête. Et maintenant que je suis en train de le préparer, je peux vous avouer que se marier à nos âges, c’est-à-dire vers 40 ans, c’est vraiment une preuve d’amour car l’expérience de la vie est passée par là et si on choisi de le faire à ce moment-là, c’est que l’on est vraiment sur de soi, de ses sentiments. Je pense également qu’à ces âges, c’est l’occasion pour nous d’organiser un mariage « à notre image », qui nous ressemble vraiment. Nous ne sommes pas dépendants financièrement de nos parents et donc moins « redevables ».

Il y a moins de place au doute et au stress également je trouve. Nos goûts sont biens affirmés, nous savons exactement ce dont nous avons envie, et ce que nous ne souhaitons pas ! 🙂

Et puis se marier, c’est également l’occasion de resserrer encore plus nos liens, de faire que la routine ne s’installe pas et que notre « feu » soit toujours entretenu par le petit bois que chacun de nous met au quotidien. Petites attentions, mots doux, dîners  bains à deux, St Valentin sont autant d’occasion de se remémorer tout cela, jusqu’au jour où nous deviendrons officiellement Monsieur et Madame !

Garder ou non son nom de jeune fille ?

Là encore, c’est très personnel et subjectif comme question mais de mon côté, j’ai tout de suite souhaité garder mon nom ! Pour plusieurs raisons :

  • la première : j’aime mon nom de famille ! GUILLOU, c’est tout une histoire, que j’assume complètement ! C’est une famille, un grand-père, un père et une mère qui a adopté ce nom… Bref, impossible pour moi de m’en séparer pour prendre un seul et nouveau nom de famille, avec une histoire différente, des traits de caractère différents….
  • la seconde : c’est que mon cher et tendre a déjà été marié et a des enfants. Du coup s’agissant d’une nouvelle union et donc d’une nouvelle histoire, il me paraissait important de marquer le coup en conservant mon nom de jeune-fille. Je serais donc Madame xxxxxx-Guillou 🙂

La préparation du mariage : je commence par quoi ?

Photo de Natasha Fernandez provenant de Pexels | Jupette & Salopette

La demande est faite et vous l’avez annoncée à vos proches, place maintenant aux préparatifs !

Mais par quoi commencer ???

  • Fixer ses priorités

Parce que chaque mariage est totalement unique, il est important de vous poser avec votre moitié pour savoir si vous êtes sur la même longueur d’ondes. Lui veut faire la fête avec ses copains, vous c’est la cérémonie qui vous importe ? Vous allez voir que faire cet exercice peut se révéler très intéressant. Chacun ayant des familles différentes et des façons de faire parfois très différentes (mariage du matin, mariage du soir…), être en harmonie pour cette journée unique est indispensable.

Nous par exemple, c’était d’avoir une cérémonie laïque pleine d’émotions dans un lieu avec du cachet et des couchages pour passer tout le week-end avec les gens qu’on aime de manière détendue et conviviale.

En se posant ces questions, cela permet également de mieux connaître les envies et les goûts de l’autre, pour d’autres points comme la déco et/ou les prestataires de mariage. Par exemple, j’ai découvert que mon chéri ne souhaitait pas être suivi par un photographe et un vidéaste.

Une fois ces priorités posées et connues, cela vous permettra de passer à la deuxième étape (pas la plus drôle !) qui est celle du budget.

  • Fixer son budget

Établir son budget max à ne pas dépasser, certes, ce n’est pas fun mais c’est pourtant très important.

Car même s’il est possible de limiter les coûts pour ce we de fête, difficile d’être en-dessous de 10 000 euros (sauf si vous êtes seulement avec vos témoins et vos parents au resto :))

En établissant votre budget dès le départ, et en tenant compte de vos priorités, vous pourrez ensuite savoir rapidement ce que vous pouvez vous permettre. Cela vous évitera des déceptions et des frustrations. Encore une fois, rappelez-vous que tout est une question de priorités et de répartition des coûts !

Pour rappel, le budget d’un mariage comprend les principaux postes suivants :

– la réception (en moyenne 70% des dépenses) : location de salle, repas (traiteur), matériel, décoration, fleurs,

– l’animation du mariage (groupe, Dj, baby-sitter),

– le photographe et/ou le vidéaste,

– l’habillement : robe de mariée, costume, accessoires, mise en beauté, bijoux,

– la papeterie : faire-part, remerciements..

– le coût de la location de voiture, (si vous souhaitez en avoir une ancienne ou une de luxe…)

– le coût de l’hébergement des proches,

– les cadeaux aux invités…

Voici quelques exemples de budgets moyens :

  • Budget pour un mariage de 30 personnes : 4000 €,
  • Budget mariage 60 personnes : 7500 €,
  • Budget mariage 80 personnes : 9500 €,
  • Budget mariage 150 personnes : 17 000 €,
  • Budget mariage 200 personnes : 27 000 €,
  • Budget mariage 300 personnes : 40 000 €.

Pour vous aider dans la préparation de ce budget, vous pouvez retrouver sur internet des modèles de classeurs excel. Sinon il vous suffit d’en créer un tout simple avec :

– dans la première colonne :  les postes par catégorie (traiteur, fleuriste, décoration, animation, tenue des mariés etc…)

– dans la seconde colonne : le budget estimé,

– dans la troisième colonne : le budget définitif,

– dans les autres colonnes, mettez respectivement  : payé par, acompte versé, reste à payer. Comme cela, si vos parents participent à certains frais, ou si par exemple vous faites payer la famille à hauteur de x euros pour le repas, cela permettra de vous y retrouver, de savoir qui a payé quoi et surtout ce qu’il reste à régler.

Mes astuces pour essayer d’économiser :

– Tentez de réduire au maximum la liste d’invités

C’est mathématique. Plus vous avez d’invités, plus le traiteur vous reviendra cher. Et cela influe forcément sur le lieu de réception : eh oui, pas besoin d’une immense salle lorsque l’on a peu d’invités. En résumé : le mariage intimiste en petit comité à de nombreux avantages !

– Se marier hors saison, et notamment l’hiver, peut réduire de moitié votre facture de la location du lieu de réception.

– Trouver une robe de mariée pas chère :

    • Dans des boutiques de prêt à porter comme Monoprix, Tati, Naf Naf ou encore La Redoute et Etam. Ils lancent des collections capsules très abordables et vraiment chouettes !
    • Sinon sachez qu’il est également possible de louer sa robe de mariée ! Certaines boutiques se sont spécialisées dans la location de robes de mariée. Le prix est en général divisé par trois en comparaison d’une robe à l’achat.
    • Et enfin pensez outlets : des boutiques qui vous proposeront des robes neuves, voire même des robes portées pour des shootings photo à un prix bien inférieur à celui d’une robe neuve. Par exemple Le Dressing Club sur Paris.
  • Avant de vous lancer, encore deux choses essentielles : la date et les invités

Vous avez le déroulement idéal de votre mariage, vous connaissez vos priorités et votre budget, alors il vous reste à prendre votre agenda et à lister les personnes que vous souhaitez avoir à vos côtés lors de cette journée magique.

Pour vous aider dans l’organisation de votre mariage, je vous conseille d’investir dans un agenda de préparation de mariage. Conçu et fabriqué en France par deux sœurs, Marion et Charlotte, l’agenda mariage Demoiselle du Jour est un véritable wedding planner (organisateur de mariage) en papier. Entièrement personnalisable avec ses petits stickers repositionnables, il permet d’organiser son mariage en toute sérénité et de garder un précieux souvenir des préparatifs. Pour le petit poisson rouge que je suis, c’est très pratique et très utile. Je peux ainsi y noter nos rendez-vous prestataires, mes envies décos, les noms de nos invités, la check list des choses à faire… Et j’ai craqué sur le modèle tropical, qui sera je pense en rapport avec notre thématique 🙂

L'agenda Mariage par Demoiselle du jour | Jupette & Salopette

Pour le choix de la date de votre mariage, pourquoi ne pas partir sur une date qui fait sens pour vous ? Cela pourrait être la date de votre rencontre, de votre premier baiser, de votre pacs… Sinon, si cela ne vous aide pas dans votre choix, regardez les longs we de l’année, les ponts possibles pour vous et vos invités. Quoi de mieux qu’un jour supplémentaire pour en profiter ?! Et si vous souhaitez diminuez le budget, jouez sur la saison ?! Un mariage hors saison aux couleurs de l’automne où enneigé en hiver ?!!

Pour nous, l’idée du soleil, des vacances correspondait bien à notre thématique voyages du coup une fin d’été nous a paru idéale 🙂 L’autre contrainte qui a joué pour nous était la disponibilité de la salle et de la mairie. Je vous en parle juste après.

Pour les invités, prenez bien le temps de la réflexion car cela va conditionner votre budget et la salle que vous souhaitez louer. Si votre budget est très serré, alors je vous conseille clairement d’être autour de 80 personnes max (bye les cousins et les tantes trop éloignées !)

C’est parti ! Je réserve la salle et la mairie

  • Le lieu de réception

La salle, c’est le lieu de souvenirs où vous allez réellement fêter votre union. Ne la négligez pas. Selon votre budget alloué à la salle, vous pourrez vous orienter sur une salle communale ou un lieu un peu plus atypique. Pour nous, le choix s’est vite restreint car nous avions des conditions : que cela soit en Loire-Atlantique du côté du Pays de Retz, avec des couchages et pouvant accueillir au moins 150 personnes assises. Je souhaitais également un lieu atypique ou avec du cachet pour correspondre à notre thématique plutôt bohème chic.

Je ne vais pas vous dévoiler celui que nous avons choisi cependant voici les sites qui étaient dans notre sélection (celui choisi n’est pas dedans :)) :

Le domaine de la Pinelais à St Père en Retz

C’est ici à Saint Nazaire

Le camping les rives de grand lieu à St Philbert de Grand Lieu

Pensez également aux alentours, pas seulement salle. Est-ce que le lieu possède un petit ou un grand parking ? Est-ce que le lieu est privatisé pour vous ou partagez-vous l’espace avec d’autres personnes ? Le lieu vous impose-t-il un traiteur ou des prestataires ? A-t-il un horaire de fin de soirée ? Y-a-t-il un espace pour que les enfants puissent jouer sans souci dehors ? Prenez le temps de vérifier cela, c’est important 🙂

  • La mairie

Rendez-vous en mairie afin de vous assurer des disponibilités du maire. Lors de ce rendez-vous, vous devrez fournir un dossier de mariage et préparer votre contrat de mariage en ayant bien pris connaissance à l’avance des différents régimes matrimoniaux existants. Si pour le moment j’ai bloqué la date et l’heure, je dois maintenant me rendre en mairie pour le dossier. Dès que je l’ai, je vous dirais plus précisément les pièces à fournir.

Qu’est ce qu’on mange ?!

Photo de Terje Sollie provenant de Pexels | Jupette & Salopette

Là encore, c’est votre mariage ! Pas trop de monde et vous avez envie de quelque chose de très convivial, cool, alors autorisez-vous un food truck ou un plat à partager type cochon grillé ! Pas besoin de plan de table, chacun fait ce qu’il lui plait ! Par contre, s’il y a plus de 100 personnes, passer par un traiteur devient un passage obligé. Certes c’est plus classique mais c’est plus simple pour vous car ce sont les cuisiniers et les serveurs qui gèrent et veillent à ce que tout se déroule parfaitement bien, de l’entrée au dessert.

Rassurez-vous les filles ! Aujourd’hui, il n’y a plus de longs repas comme avant 🙂 Tout comme cela ne se fait plus d’inviter des personnes « de dessert » (cela se faisait dans la région :))

Mon conseil pour les traiteurs, c’est de ne pas hésiter à en interroger plusieurs, pour comparer les prix et les services. Une fois encore, parlez-n avec votre chéri pour savoir ce que vous souhaitez manger car vous pourrez être surprise ! Peut-être que vous avez envie de manger du poisson, alors que votre chéri préférera manger de la viande !!

Pour savoir lequel choisir, nous avons démarré par demander au lieu de réception ceux avec lesquels ils avaient l’habitude de travailler et ceux qui avaient les meilleurs retours invités. 

Nous avons ensuite envoyé des mails pour recevoir leurs cartes et leurs tarifs. En fonction de cela, nous avons sélectionné 3 traiteurs que nous avons choisi d’aller rencontrer :

le Val d’Evre, dans le pays d’Ancenis. La carte était alléchante mais nous avons été refroidis par le rdv. Nous avons eu le sentiment que le traiteur n’était pas vraiment arrangeant. De plus, il ne proposait pas de dégustation de repas or, lorsque vous commandez à manger pour 150 personnes, vous avez envie de tester un minimum la qualité et le goût des plats qui seront proposés le jour de votre mariage 🙂

CK Traiteur, à Vigneux de Bretagne. Nous avons longtemps hésité car nous avons beaucoup apprécié le rendez-vous. L’accueil a été excellent. La commerciale vraiment à l’écoute de notre journée et de nos souhaits. Le prix est tout de même supérieur aux autres mais franchement, cela mérite de réfléchir à la question si votre priorité est le repas.

AMC Traiteur à St Hilaire de Chaléons. Certes il n’y a pas de grande salle de réception et de commercial mais vous avez le mérite de parler directement au cuisinier !! Et ce que l’on peut dire c’est qu’il connaît son sujet 🙂 Son CV est impressionnant. Nous avons été charmé par les photos des plats qu’il nous a présentées directement sur son téléphone, mais également par son écoute. Il a été très conciliant par rapport aux différentes demandes que nous avions. C’est donc tout naturellement que nous avons choisi de partir avec Adrien. Rapport qualité / prix, c’était pour nous le parfait compromis. Nous avons également apprécié qu’il ne fasse pas beaucoup de mariages dans le we. La dégustation a fini de nous convaincre.

Attention, sachez qu’un bon traiteur est réservé parfois un an et demi à l’avance (s’il est bon :)) donc si vous en avez un en tête, plus tôt il est réservé et mieux c’est  ! 🙂

Voilà les filles, une fois que vous avez fait ces premières étapes, vous êtes plus cool pour penser à la suite des choses à préparer. Décoration, inspirations, choix de la robe, du cadeau aux invités, des animations, du vidéaste etc… Je vous propose d’en parler dans un prochain article où j’évoquerai notamment la thématique « voyage et bohème chic » !

A très vite 🙂

Pin It on Pinterest

Share This