Jupette & Salopette | Blog, mode, lifestyle et voyage d'une pipelette en baskets

Facebook | Jupette & Salopette Pinterest | Jupette & Salopette Twitter | Jupette & Salopette Instagram | Jupette & Salopette
Préparer un voyage d’une année n’est pas de tout repos, surtout les quelques semaines précédentes. Entre la gestion de l’appartement, de l’administratif et des biens matériels, les émotions font les montagnes russes 🎢.

Aussi, pour se changer les idées quelques jours avant notre départ, le festival des Escales était une très belle passerelle vers notre voyage 🧭.

Cet événement qui se déroule chaque année pendant l’été à Saint Nazaire (44) fête cette année ses 30 ans d’existence.

J’ai toujours apprécié l’ambiance hyper familiale et conviviale des Escales. En comparaison avec d’autres festivals que j’ai pu faire, j’ai toujours eu une préférence pour celui-ci, notamment pour ces 5 raisons :

  • La localisation en bord de mer, et la taille acceptable avec ses 3 scènes : celle du port, l’espadon et la scène estuaire,
  • L’esprit associatif et non commercial qui y règne, voir « familial », avec la proximité des artistes présents,
  • La solidarité et la mise en valeur d’associations engagées
  • La présence de créateurs locaux, que j’ai toujours eu à cœur également de présenter sur le blog,
  • Le programme éclectique orienté musiques du monde depuis ses origines. Cela invite à l’ouverture et à la découverte des richesses culturelles du monde entier. Des valeurs que je porte également dans mon blog.

L’esprit associatif et non commercial

Si l’on peut parfois reprocher à certains festivals de perdre leur âme pour vouloir sans arrêt devenir plus gros et gagner en superlatifs, on sent que ce festival est heureusement encore préservé.

Certes, sur les artistes conviés par exemple, il est parfois difficile de passer à côtés de « têtes d’affiches » qui permettent de faire venir un public qui pourrait être éloigné des musiques du monde. Mais personnellement je trouve que cela permet de « brasser » les festivaliers, qui peuvent aussi ouvrir leurs chakras à des découvertes musicales éloignées de leur musique de prédilection.

Et puis, sur l’implication du tissu associatif local, je trouve que l’idée de donner les espaces restaurations à des associations nazairiennes (Alerte de Méan, c’est la mort de l’Art, le S.N.O.S basket club, l’Atlantique Basket Club Nazairien ou autres..) est un vrai plus. Pour leur permettre de faire leur bénéfice, elles rivalisent d’imagination pour mettre leurs stands aux couleurs et aux goûts d’ailleurs. Pour cette fois, le thème GLOBE-TROTTER les a encore plus inspirées et elles ont pu se faire plaisir. Au menu : de la nourriture grecque en passant par le Canada, le Mexique ou l’Afrique, tout le monde était sûr de trouver son bonheur 😉 Un bon point également auquel je suis très sensible et vous le savez, c’est que les plats sont réalisés à partir de produits issus de l’agriculture raisonnée, bio ou encore à partir de produits issus de producteurs locaux.

5 bonnes raisons d'aller au festival Les Escales à St Nazaire | Jupette & Salopette

La solidarité et la mise en valeur d’associations engagées

Là encore, je sais que cela se pratique dans d’autres festival, mais ici, cela prend encore plus de son sens, en proximité du bord de mer. J’ai vraiment apprécié de pouvoir prendre du temps avec les bénévoles présents qui s’investissent dans le domaine de la solidarité et de l’humanitaire.

5 bonnes raisons d'aller au festival Les Escales à St Nazaire | Jupette & Salopette

Celles qui ont le plus éveillées mon attention étaient notamment : SOS Méditerranée et Sea Shepherd.

SOS MEDITERRANEE est une association civile européenne de sauvetage en mer. Elle a vu le jour au printemps 2015 grâce à la mobilisation de citoyens déterminés à faire face à la catastrophe humanitaire des naufrages en Méditerranée centrale.

Les 3 missions principales de l’association sont : SAUVER, PROTEGER et TEMOIGNER.

SAUVER en portant assistance et en traitant avec dignité, sans discrimination toute personne en détresse en mer, dans le respect du droit maritime international.

PROTEGER les personnes secourues jusqu’à leur débarquement dans un lieu sûr en leur apportant soins et écoute à bord.

TEMOIGNER de la crise humanitaire en Méditerranée et donner la parole aux personnes rescapées.

Cette association est d’autant plus importante à nos yeux depuis que nous avons rencontré Mohamed et que nous connaissons le sort malheureux réservé à celles et ceux qui empruntent le chemin de la route migratoire, au péril de leur vie. La Méditerranée centrale est en effet la route maritime migratoire la plus mortelle depuis 2014. Alors que les capacités de sauvetage sont insuffisantes, les traversées, elles, continuent.

Sea Sheperd quant à elle à été fondée en 1977 par le capitaine Paul Watson. Elle est l’ONG de défense des océans la plus combative au monde. Sea Shepherd a pour mission principale de faire respecter les lois et accords internationaux en matière de conservation. L’association travaille en étroite collaboration avec plusieurs marines nationales et avec des organismes chargés de faire respecter la loi tels qu’ INTERPOL, afin d’aider à traduire les braconniers en justice et mettre fin à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée dans les eaux territoriales des pays concernés.

La présence de créateurs locaux

Comme chaque année, Les Escales proposent aux festivaliers une rue de « boutiques éphémères », tenues par des artisans et des créateurs locaux.

Je me souviens que lors des éditions précédentes, j’avais craqué pour une très jolie jupe qui aurait été parfaite pour l’occasion puisqu’elle était avec des motifs de la map monde 😉

Cette année, j’ai particulièrement apprécié le travail de Rafiou SANNI de l’atelier RAFMAR, notamment ses lacets en tissus africains 🙂 ainsi que ROCKNLOVE qui proposait des tatouages éphémères.

L'Atelier RAFMAR au festival les Escales à Saint Nazaire | Jupette & Salopette

Tatouages temporaire stand ROCKNLOVE au festival les Escales à Saint Nazaire | Jupette & Salopette

Pour terminer avant de passer à mes coups de cœur musicaux et sur le festival, si vous avez lu mes articles sur Barcelone ou Berlin par exemple, vous savez que je suis une vraie passionnée de street art. Alors pas étonnant que j’aime aussi ce dernier volet du festival à savoir que depuis 2015, le festival invite un graffeur/une graffeuse afin d’imaginer et créer une fresque géante sur la façade d’un immeuble de Saint-Nazaire. Dans toute la ville on peut ainsi admirer les œuvres d’artistes du monde entier.

Mes coups de cœur du week-end

  • Taties Barjo pour mettre des paillettes dans nos vies !

Stand Taties Barjo au festival les Escales à Saint Nazaire | Jupette & Salopette | Jupette & Salopette

Derrière ce nom un peu loufoque se cache 6 belles nanas nantaises. Si au départ l’idée est partie d’une blague, elle est devenue réalité après plusieurs soirées auprès du collectif Oz puis avec Bubble Jam dans plusieurs soirées nantaises, et ensuite les escales.

Leur concept est simple : révéler la lumière qui est en chacun, au sens propre comme au figuré et créer une belle énergie au sein de l’événement en connectant les personnes pailletées entre elles. Pendant le moment intimiste du pailletage, les filles apportent du bien-être et de l’estime de soi en échangeant de manière objective et bienveillante.

Comment ? Avec un stand de paillettes biodégradables d’inspiration bouddhiste. Il suffit de choisir le motif que l’on souhaite sur le visage, la couleur des paillettes et les filles s’occupent du reste ! Un coup de labello et c’est parti !

J’ai testé et j’ai vraiment apprécié l’expérience. C’est fou car le stand des filles n’a jamais désempli des 3 jours de festival ! Un grand bravo à elles pour leur présence et pour l’idée car cela a été un vrai succès, preuve que l’on a besoin de se faire du bien et de se reconnecter aux autres.

  • La jolie Marina Satti, révélation grecque et belle découverte en musique du monde

J’ai toujours eu beaucoup de mal a présenté mes goûts musicaux lorsque l’on me les demande tant je suis ouverte à beaucoup de genres. Cette variété de goûts musicaux m’a conduit à vraiment apprécier l’univers de Marina Satti. Cette musicienne, productrice et interprète aux multiples facettes est assez étonnante car elle arrive à mixer ses influences. Entre pop urbaine, folk traditionnel balkanique, musique traditionnelle grecque et du Moyen-Orient, elle nous offre des chansons vibrantes.

Marina Satti aux Escales de Saint Nazaire | Jupette & Salopette

  • Suzane, la claque du week-end

Avec Clara Luciani, Suzane était l’artiste que je ne voulais pas manquer. J’apprécie beaucoup les univers musicaux de ces deux chanteuses et je n’avais pas eu l’occasion encore de pouvoir les découvrir sur scène.

Si Clara était fidèle à l’idée que j’avais d’elle à savoir de jolies sonorités, un beau timbre de voix, une légèreté et un sourire communicatif avec son public, Suzane est l’une des rares artistes à m’avoir procuré autant d’émotions.

Ce petit bout de femme a dépassé toutes mes espérances en offrant un spectacle avec une énergie telle qu’on se doute qu’elle a du être KO après ! A mi-chemin entre Stromae pour les textes puissants et Chris pour la danse, Suzane nous donne envie de se lâcher ! Sa musique nous saisit et nous fait sentir libre.

Suzane aux Escales de Saint Nazaire | Jupette & Salopette

De « il est où le SAV » en passant par « Clit is Good », l’artiste engagée ne mâche pas ses mots. Ses textes poignants qui prennent aux tripes associés à des pas de danse millimétrés nous mettent un uppercut en plein visage.

Clairement mon énorme coup de cœur ! Merci à elle pour ce show incroyable qu’elle nous a offert.

Suzane aux Escales de Saint Nazaire | Jupette & Salopette

Vous l’aurez compris, cette escale m’a fait énormément de bien avant notre grand départ.

Pour celles et ceux qui n’ont pas encore pu découvrir Les Escales, rendez-vous en 2023 😉

Pin It on Pinterest

Share This