Jupette & Salopette | Blog, mode, lifestyle et voyage d'une pipelette en baskets

Facebook | Jupette & Salopette Twitter | Jupette & Salopette Instagram | Jupette & Salopette Hellocoton | Jupette & Salopette Snapchat | Jupette & Salopette

Berlin, on l’aime ou on la déteste mais au moins elle a le mérite de ne pas laisser indifférente 🙂

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours aimé l’Allemagne. Je dois cela mon grand-père puis à mon père engagés dans l’association de jumelage entre ma ville de naissance et Mertingen en Bavière. Ainsi, mes visites dans le sud de l’Allemagne ont été nombreuses.

Au collège c’est donc tout naturellement que j’ai choisi d’apprendre cette langue. C’était pas la meilleure idée du monde car j’ai toujours eu énormément de mal à comprendre leur grammaire et aujourd’hui, hormis les mots essentiels pour vivre (manger, dormir, boire, dormir..) j’ai clairement tout perdu !

Malgré cela, j’ai très rapidement eu envie d’en apprendre encore davantage sur le pays. Si vous avez suivi mes aventures, vous savez que j’ai récemment pu découvrir la fête de la bière à Munich ! Après cela, Berlin a également commencé à me trotter dans la tête. J’avais entendu tellement de choses sur celle-ci, et notamment le côté vintage et alternatif. Deux mots qui m’ont vraiment donné envie d’aller y faire un tour 🙂

Aussi, quand mon chéri m’a offert ce petit week-end (juste pour me faire plaisir car lui n’était pas du tout intéressé par celle-ci), il a vraiment tapé dans le mille !!! Surtout lorsque j’ai découvert qu’on y allait dans le cadre de la Saint-Valentin !!! Cependant, je conseille d’y aller aux beaux jours, au printemps par exemple ou fin d’été car il y a beaucoup d’endroits où de choses à faire en extérieur.

Nous sommes donc partis du vendredi matin au lundi midi et je dois dire que le timing était parfait car deux jours 1/2 ont été largement suffisants pour visiter une bonne partie des curiosités de la ville.

Nous sommes partis en depuis l’aéroport de Nantes via la compagnie Easy Jet. En à peine deux heures, nous sommes arrivés à l’aéroport de Berlin Tegel (situé au Nord-Ouest de la ville).

Depuis l’aéroport, l’accès au centre ville est hyper pratique. Nantes devrait en prendre de la graine !

Vous pouvez acheter au comptoir Travelex situé à proximité de la sortie une carte « Welcome Card », de 48h à 6 jours de visite (zone AB). Elle vous permet de prendre les transports en commun (bus, train, métro, tram) en illimité ! Hyper pratique car la ville est certes étendue, mais très bien desservie, jusqu’à tard dans la nuit.

Berlin "Welcome Card" | Jupette & Salopette

Votre welcome card en poche, vous pouvez filer pour prendre le bus TXL. L’aéroport de Berlin Tegel n’a pas de connexion directe avec le métro cependant via le bus c’est hyper simple. L’arrêt de bus est situé directement à l’extérieur du terminal et il est très bien indiqué.Le bus Express TXL part tous les 5 à 10 minutes vers le Hauptbahnhof.

Le bus express X9 part également tous les 5 à 10 minutes vers Bahnhof Zoo en passant par Jakob-Kaiser-Platz (métro U7), Ernst-Reuter Platz (métro U2).

Suivant l’endroit où se situe votre hôtel, il vous suffit de voir quel est le plus pratique des deux.

L’hôtel justement parlons-en 🙂 Mon chéri avait réservé dans un hôtel. Il s’agit du Novum Hôtel Kronpriz. Visiblement le rapport qualité/prix était très intéressant et le petit déjeuner très sympa. Certes il s’agit d’un 4* un peu vieillissant mais je l’ai trouvé bien placé, proche des transports en commun (bus et train), et en week-end, le petit déjeuner peut être pris jusqu’à 11h00 !! Un vrai plus car cela nous a permis de faire de véritable brunch, et de sauter les déjeuners pour mieux profiter de la ville.

Et qui dit profiter de la ville dit idées de parcours et de visite 🙂

Voici ce que nous avons fait et mes coups de cœur !

Une fois les bagages déposés à l’hôtel, nous sommes partis à la découverte du street-art berlinois pour la première après-midi.

Urban Nation et les abords de la East Side Gallery

Avant de rejoindre le quartier de Friedrichshain, nous avons fait un premier stop pour aller visiter URBAN NATION,

Commencez par un arrêt à URBAN NATION.

Urban Nation, LE musée du street-art

Baptisé Urban Nation Museum for Urban Contemporary Art, ce musée a été inauguré en septembre 2017 à Berlin. Une implantation finalement assez logique puisque la capitale allemande est une ville réputée pour la richesse des œuvres qu’elle compte sur ses murs.

Cette vitrine, mettant en vedette les œuvres de 150 artistes internationaux et locaux, est décrite comme une première mondiale en son genre. Urban Nation fait partie de la fondation à but non lucratif Berliner Leben, créée par la société de logement municipale Gewobag.

Un ancien bâtiment résidentiel situé dans le quartier Schöneberg a été habilement transformé pour donner vie à ce musée unique en son genre. C’est la team d’architectes GRAFT qui a été missionnée afin de créer un espace qui mettrait en valeur la collection du musée.

A l’extérieur du bâtiment, les façades sont continuellement repeintes. L’idée est encore une fois de faire écho au style street-art, sans cesse en mouvement.

Urban Nation Berlin | Jupette & Salopette

A l’intérieur du musée, dont l’entrée est gratuite, on prend le temps de déambuler et de s’arrêter devant les différentes œuvres qui y sont exposées. J’ai beaucoup aimé ces immenses tableaux contemporains présentés, ainsi que les assiettes peintes par les différents artistes.

Urban Nation Berlin | Jupette & Salopette

Urban Nation Berlin | Jupette & Salopette

Les deux niveaux du musées, séparés par des escaliers multicolores, offrent des vues, des perspectives différentes sur les œuvres d’art exposées.

Urban Nation Berlin | Jupette & Salopette

Urban Nation Berlin | Jupette & Salopette

Urban Nation Berlin | Jupette & Salopette

Urban Nation Berlin | Jupette & Salopette

Le musée intègre aussi une bibliothèque rassemblant une collection d’œuvres d’artistes invités. La légendaire photojournaliste Martha Cooper, spécialiste du street-art depuis ses origines, lui a également légué une partie de sa collection de livres sur le sujet. C’est donc tout naturellement que cette bibliothèque porte son nom.

Avant la visite, nous avons mangé un bout dans le restaurant libanais Habibi. J’avais lu sur certains guides qu’il était le meilleur libanais de la ville 🙂 Nous avons eu la chance d’avoir de la place et nous n’avons pas été déçus. Des falafels et des ingrédients hyper frais, un régal pour les papilles 🙂

Habibi | Jupette & Salopette
Habibi | Jupette & Salopette

Friedrichshain

Après cette première halte très fun, nous avons pris le métro « old school » jaune en direction de Friedrichshain.

Métro Berlin | Jupette & Salopette

Nous avons commencé par un petit tour dans la « Zone Raw« . Encore un endroit pour les amoureux du street-art car tous les murs sont tagués. Le RAW-Gelände est un centre culturel berlinois qui rassemble un grand nombre de discothèques et de bars extérieurs. Aux beaux jours, cela doit être vraiment sympa d’y passer un moment. Lors de notre visite, tout était fermé, mis à part un café, une école de musique et un skate park, hyper cool pour les skateurs qui veulent profiter d’un lieu pour s’exercer en intérieur, sans trottinette et autres BMX ou roller.

Zone Raw Berlin | Jupette & Salopette
Zone Raw Berlin | Jupette & Salopette

Parmi les hangars, vous pourrez faire un stop dans la plus petite boite de nuit du monde : la télédisko ! Nous l’avons testé en mettant deux pièces de 2 euros 🙂 Nous avons sélectionné le mode : une musique + des photos. Nous nous sommes ainsi serrés dans cette cabine et avons pu nous trémousser sur « Marry Me » de Bruno Mars !! A l’intérieur, vous avez la possibilité de jouer avec la fumée et les stroboscopes !

Teledisko zone Raw Berlin | Jupette & Salopette

Ensuite, nous sommes remontés vers le mur jusqu’au magnifique pont Oberbaumbrucke, qui surplombe la Spree.

Pont Oberbaumbrucke Berlin | Jupette & Salopette

Après quelques jolis clichés pris au pied du pont, direction la fameuse « East Side Gallery ».

C’est l’une des plus grandes parties du mur ! Sur cette partie, des artistes venus du monde entier viennent exprimer leur rapport à l’Histoire. Vous pouvez notamment retrouver la célèbre fresque « le Baiser » de l’artiste russe Dimitri Vrubel. C’est la reproduction de la photographie prise par Régis Bossu de Leonid Brejnev (figure de la Russie Communiste) et Erich Honecker (politicien de la République démocratique allemande) qui s’embrassent le 5 octobre 1979, lors du trentième anniversaire de la République démocratique allemande.

East side gallery | Jupette & Salopette
East side gallery | Jupette & Salopette   East side gallery | Jupette & Salopette
East side gallery | Jupette & Salopette

Après cela, je vous propose d’aller prendre un pot ou un chocolat chaud suivant la saison au HOLZMARKT 25, un lieu très surprenant. Sur la route, on fait un petit détour pour passer devant la fameuse boite underground « le Berghain ». Nous n’avons même pas tenté d’y rentrer en soirée car la sélection est juste dingue et attendre des heures dans le froid pour se voir refouler.. non merci. Par contre si vous avez un style gothique en long manteau noir en cuir, grosses chaussures etc… cela peut passer 🙂 Il faut savoir pour les plus curieux d’entre vous que cet endroit est mythique car personne ne sait ce qu’il s’y passe à l’intérieur. Portables interdit et ceux qui y sont rentrés gardent précieusement le secret, pour prolonger le mythe…

Berghain Berlin | Jupette & Salopette

D’ailleurs, pour les plus coquins d’entre vous, si vous souhaitez terminer votre we en ayant chaud, vous pouvez finir votre séjour en allant au célèbre KIT KAT Club 🙂 Le Kitkatclub est une discothèque qui a été fondée en mars 1994 par le producteur de films pornographiques autrichien Simon Thaur et sa compagne Kirsten Krüger. Le club est rapidement devenu célèbre dans le monde entier grâce à son concept unique associant de l’excellente musique trance, techno à une certaine liberté sexuelle de sa clientèle.

Une fois arrivés devant la porte du Holzmarkt 25, on entre, comme dans le RAW Gelande, dans un autre monde. L’ambiance est très cool, et doit être vraiment sympa aux beaux jours. Nous y avons d’ailleurs rencontré des jeunes Berlinois très ouverts et avec l’envie d’échanger.

Holzmarkt 25 | Jupette & Salopette
Holzmarkt 25 | Jupette & Salopette

Balade autour de Mitte, le centre historique

Une journée, après une grasse matinée et un bon brunch, est idéale pour visiter à pied Mitte, le centre historique de Berlin.

Démarrez en vous rendant à la station de métro Weinmeisterstraße. A partir de là, rendez-vous au 39 Rosenthalerstrassen pour découvrir une cour improbable : Haus Schwarzenberg. Là encore, une rue totalement dans le style underground avec du street art partout. Au fond de la cour, vous trouverez le musée d’Anne Franck, avec une fresque à son effigie. On ne l’a pas visité car il n’y avait visiblement pas d’indications en Français et vu le beau temps, nous avons préféré poursuivre notre balade en extérieur et plutôt faire du shopping 🙂 Eh oui, pour mon anniversaire qui était quelques jours plus tôt, mon amoureux m’a offert une enveloppe pour une session shopping ! Oui je sais il est parfait 🙂

39 Rosenthalerstrassen | Jupette & Salopette
39 Rosenthalerstrassen | Jupette & Salopette
39 Rosenthalerstrassen | Jupette & Salopette
39 Rosenthalerstrassen | Jupette & Salopette

Nous sommes donc retournés vers la station de métro car aux alentours, il y avait pleins de petits magasins de vêtements très cool du type Urban Outfitters ou d’autres marques étrangères comme WeekDay, qui est suédoise. Pour les fans de fripes, le magasin Made in Berlin offre aussi un large choix de fripes rigoureusement sélectionnées. J’ai également trouvé très sympa le concept store Mitte Garten, qui regroupe un café, des pièces en édition limitée de chez H&M et des collabs avec des designers.

Shopping Berlin | Jupette & Salopette   Shopping Berlin | Jupette & Salopette

Berliner Dom (Cathédrale de Berlin) et Nikolaiviertel

Direction ensuite l’île aux musées pour rejoindre le Berliner Dom. Sur la route, on trouve un joli point de vue pour la Fernsehturm de Berlin. Cette tour est à l’origine une tour émettrice de signaux de télévision. Fernsehturm est le mot allemand qui désigne les tours émettrices de radio et télévision. Actuellement, elle supporte des émetteurs FM, DAB+ et TV-TNT. La Fernsehturm se dresse au centre de Berlin. Il s’agit de l’édifice le plus haut d’Allemagne et le quatrième plus haut d’Europe. En 1969, l’année de sa construction, elle fut la deuxième tour de télévision la plus élevée du monde. Elle est la deuxième tour la plus visitée du monde, avec plus d’un million de visiteurs par an. En haut, vous pouvez même y manger car il y a un restaurant !

Fernsehturm de Berlin | Jupette & Salopette

Au pied de la cathédrale se situe le musée de la RDA, qui retrace le quotidien des allemands vivant dans la RDA avant la chute du mur de Berlin. Nous avons préféré ne pas le faire, au profit de la cathédrale. Surtout que le lendemain, nous en avons trouvé un autre qui retrace à peu près la même époque, et qui est gratuit au Kulturbrauerei.

Le Berliner Dom est la principale église protestante de Berlin. Comptez 7 euros pour la visite (gratuit pour les moins de 14 ans). L’intérieur est vraiment très joli je trouve (on aime bien les monuments religieux) et surtout il est possible de monter au somment de la coupole pour observer la ville à 360°.

Berliner Dom | Jupette & Salopette

Berliner Dom | Jupette & Salopette
Berliner Dom | Jupette & Salopette
Berliner Dom | Jupette & Salopette

A la sortie de celle-ci, vous pouvez rejoindre le quartier de Nikolaiviertel. C’est très étonnant car en plein cœur de Berlin, on a l’impression de se retrouver presque en Bavière 🙂 Ce quartier aux façades colorés, très intimiste, a été complètement détruit pendant la guerre, puis reconstruit à l’identique. A voir vraiment et pourquoi pas s’arrêter prendre un café ou un verre.

Nikolaiviertel | Jupette & Salopette
Nikolaiviertel | Jupette & Salopette

Finissez la journée en prenant un bus vers le fameux Checkpoint Charlie et le musée intitulé « Topographie de la terreur ».

Checkpoint Charlie

Passage très touristique mais tout de même très intéressant car retour dans l’histoire de Berlin. Il faut s’imaginer ce poste-frontière lors de la Guerre froide. Il permettait de franchir le mur qui séparait Berlin entre le secteur Ouest et le secteur Est. Il se situait sur la Friedrichstraße, à la frontière entre les deux districts de Mitte (soviétique) et Kreuzberg (américain).

Checkpoint Charlie | Jupette & Salopette
Checkpoint Charlie | Jupette & Salopette

Après les photos souvenirs, direction le site Topographie terrors (visite gratuite). Sur le site Topographie des Terrors se trouvait la centrale de la terreur national-socialiste de 1933 à 1945 : la police secrète d’état Gestapo (ayant sa propre prison), le commandement SS, le service secret de la SS (SD) et le service général de la sécurité du Reich. C’est là qu’ont été menées persécutions et destructions des opposants au national-socialisme en Allemagne et à l’étranger et que s’est organisé le génocide des juifs et des roms.
L’exposition du centre de documentation ouvert en 2010 retrace l’histoire du site et des institutions de la terreur installées tout près du quartier du gouvernement nazi ainsi que l’histoire de leur crime organisé à l’échelle européenne.

Topographie terrors Berlin | Jupette & Salopette

Après cela, si une petite faim se fait sentir, vous pouvez déguster la spécialité locale incontournable : le curry wurst. Des morceaux de saucisse dans une sauce tomate au curry. Un régal avec des bretzels !!!

CurryWurst Berlin | Jupette & Salopette

Pour finir la soirée, vous pouvez aller voir le coucher du soleil sur la porte de Brandebourg. Sur le chemin, prenez le temps de vous recueillir au mémorial de l’holocauste. C’est l’architecte américain Peter Eisenman et l’ingénieur Buro Happold ont imaginé ces 2 711 stèles de béton. L’idée était de perpétrer le souvenir des victimes juives exterminées par les nazis au cours de la Shoah.

Mémorial de l'holocauste | Jupette & Salopette

Porte de Brandebourg | Jupette & Salopette

En soirée avant de retourner à notre hôtel, nous avons décidé de diner dans une « cantine » très sympa, située au 1er étage d’un centre commercial hyper sympa : Bikini Berlin. « Kantini« , inaugurée en janvier 2018, est très appréciée des Berlinois pour manger et boire un verre. Vous y trouverez 14 corners qui proposent tous des mets internationaux, de la cuisine mexicaine aux spécialités israéliennes, en passant par des bols à poke hawaïens et de la cuisine coréenne.

Kantini | Jupette & Salopette
Kantini | Jupette & Salopette   Kantini | Jupette & Salopette

Un dimanche à Berlin

Si vous souhaitez vivre comme les Berlinois, alors pour une journée dominicale, je vous conseille de prendre le tramway en direction du nord de Berlin vers le quartier Prenzlauer Berg. Il s’agit d’un ancien quartier alternatif des années 90, devenu aujourd’hui un quartier bobo où il fait bon flâner. Filez vers le Mauerpark. Il se trouve sur l’ancienne ligne de démarcation entre l’Est et l’Ouest. Entre mars et octobre, il y a un gigantesque marché au puces, très apprécié des locaux et des jeunes qui aiment prolonger la fête de la veille. J’ai beaucoup aimé, notamment les vendeurs de vieux appareils photos. Pour les amateurs, vous trouverez forcément votre bonheur 🙂

Mauerpark | Jupette & Salopette
Mauerpark | Jupette & Salopette
Mauerpark | Jupette & Salopette

Après cela, descendez la rue Oderberger Strasse. De nombreux petits magasins et restos sont situés ici, cela donne envie de faire un deuxième Brunch 🙂

Passez au Kulturbrauerei et faites le musée gratuit décrivant la vie quotidienne de la RDA.

Kulturbrauerei | Jupette & Salopette
Kulturbrauerei | Jupette & Salopette
Kulturbrauerei | Jupette & Salopette
Kulturbrauerei | Jupette & Salopette

Après cela, si le temps est de la partie, reprenez les transports en commun pour descendre voir et pourquoi pas faire un tour de vélo dans le quartier de Tempelhof, surtout connu pour son ancien aéroport de Berlin-Tempelhof. Autrefois, site de rassemblements nazis et du blocus de Berlin, l’aéroport est aujourd’hui un grand parc doté d’aires de pique-nique, de jardins communs et de pistes préservées, appréciées des coureurs et des cyclistes. La zone pittoresque Fliegerviertel comprend des maisons mitoyennes colorées au cœur de places paisibles. Au sud, le centre culturel ufaFabrik accueille des pièces de théâtre, des concerts et des spectacles de danse.

En soirée, je vous conseille d’aller visiter le Bundestag et sa coupole. Sachez que pour visiter la coupole, c’est gratuit, il vous suffit de réserver bien en avance sur ce site. Le palais du Reichstag est un bâtiment de Berlin, construit pour abriter le Reichstag (Assemblée du Reich) à partir de 1894 et jusqu’à son incendie dans la nuit du 27 au 28 février 1933. Il abrite le Bundestag de la République fédérale d’Allemagne depuis le retour des institutions à Berlin en 1999.

Palais du Reichstag Berlin | Jupette & Salopette
Palais du Reichstag Berlin | Jupette & Salopette    Coupole Reichstag Berlin | Jupette & Salopette
Coupole Reichstag Berlin | Jupette & Salopette    Coupole Reichstag Berlin | Jupette & Salopette

 

Voilou les amis !! J’espère que ce petit séjour vous aura plu et donné envie de passer un long week-end en amoureux sur Berlin.

Je reste à votre disposition pour toutes questions et vous dit à très vite pour de nouvelles aventures !

Pin It on Pinterest

Share This