Jupette & Salopette | Blog, mode, lifestyle et voyage d'une pipelette en baskets

Facebook | Jupette & Salopette Pinterest | Jupette & Salopette Twitter | Jupette & Salopette Instagram | Jupette & Salopette
Bienvenue dans mon dernier périple !
Je suis ravie de partager avec vous mon récent voyage en Belgique, où j’ai exploré les merveilleuses villes de Bruxelles et de Bruges lors du long week-end de Pâques. L’une des choses qui m’ont le plus marquée lors de ce séjour est l’architecture époustouflante de ces villes, notamment ces toits si pittoresques avec des pignons à gradins. Elles regorgent de charme, d’histoire, de délices culinaires et d’une atmosphère vibrante qui vous captivera dès votre arrivée.
À Bruxelles, j’ai été émerveillée par la Grand-Place, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les façades des bâtiments gothiques et baroques qui l’entourent sont tout simplement spectaculaires, avec leurs ornements complexes et leurs sculptures détaillées. J’ai également adoré explorer les ruelles pittoresques du quartier de Marolles, où chaque coin de rue révèle une nouvelle facette de l’histoire de la ville.
À Bruges, j’ai été transportée dans un véritable conte de fées en découvrant ses canaux sinueux et ses maisons médiévales parfaitement préservées. La place du marché, dominée par le majestueux beffroi, est un joyau architectural à ne pas manquer.
En ce qui concerne les expériences culinaires, la Belgique ne m’a pas déçue. À Bruxelles, j’ai dégusté des gaufres de Liège croustillantes garnies de chocolat belge fondant et des spécialités comme les chicons farcis ou la célèbre carbonade. À Bruges, je me suis régalée de délicieux chocolats artisanaux.
Je vous propose donc de revenir plus en détail sur ce séjour en vous donnant tous mes conseils et mes bonnes adresses.

Du ciel de Nantes aux ruelles de Bruxelles : infos pratiques pour le départ.

Pour partir vers la capitale belge depuis Nantes, nous avions deux options sans voiture : le train et l’avion.

Si la version la plus écologique consiste à emprunter le train, nous avons, je le reconnais, été quelque peu dissuadés par cette solution lorsque nous nous sommes rendu compte qu’il y avait une différence de prix de plus du double entre les deux possibilités. C’est vraiment dommage car, selon moi, tant que les compagnies ferroviaires ne feront pas d’efforts pour proposer des tarifs ou des solutions plus économiques (en train de nuit par exemple), nous serons encore nombreux malheureusement à faire ce choix du plus économique et du plus rapide.

Vous l’aurez compris, nous avons donc choisi l’option avion, via la compagnie low-cost Ryanair pour se lancer dans cette escapade. Certes les horaires piquent un peu, mais c’est le prix à payer pour un vol à très bas coût. Nous avons payé 110 euros l’A/R avec un petit sac, un accès prioritaire et une valise en cabine de 10kg. Après un court trajet, nous avons atterri à l’aéroport de Bruxelles-Charleroi (situé à un peu plus d’une heure du centre-ville). De là, suivez le terminal T1 pour récupérer un service de navettes régulières qui est disponible. Nous sommes passés par la compagnie Flibco pour faire le trajet, jusqu’à la gare de Bruxelles Midi.
Si j’ai un conseil à vous donner d’ailleurs c’est de trouver un appartement ou un hébergement non loin de cette gare, très pratique car centrale pour reprendre métros et trains, en direction de Bruges par exemple, et pour repartir via ces navettes.
Côté logement d’ailleurs, nous l’avons réservé, comme à notre habitude, sur le site d’échanges de maison Home Exchange. Nous étions chez Dinah, une Belge qui avait mis la chambre de sa fille en Erasmus au Canada sur le site.
Pour profiter des journées sans soucis côté transport, nous avons pris une carte via le site de tourisme Visit Brussels. Je vous recommande d’aller le visiter car il est très bien fait. Vous y trouverez toutes les sorties intéressantes du moment et toutes les choses à ne pas manquer. Vous pourrez même acheter directement certains tickets pour des activités.
C’est aussi sur ce site que vous pouvez retrouver les offres de cartes Brussel card, qui vous permettent de choisir pour combien de jours vous souhaitez l’utiliser. Grâce à cette carte, vous avez un accès gratuit à pas moins de 49 musées, et vous pouvez bénéficier de nombreuses réductions sur les attractions touristiques et les incontournables de la ville.
Brussel Card | Jupette et Salopette

Deux jours pour profiter de toutes les richesses culturelles et culinaires de Bruxelles

Bruxelles regorge de trésors culturels et gustatifs à ne pas manquer.

Flâner autour de la Grand Place

Pour y goûter, rien de mieux que de démarrer votre balade par la Grand-Place, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui éblouit par son architecture baroque et ses marchés animés. Juste à côté, si vous êtes un peu superstitieux, vous pouvez passer caresser la statue dédiée à Everard t’Serclaes, l’homme qui passe pour avoir été le libérateur de Bruxelles lors de la guerre de succession du Brabant. C’était au 14è siècle. Par la suite, il fut exécuté dans la maison à laquelle est attaché le monument. Caresser cette statue d’une certaine manière porte bonheur et permet de réaliser un vœu.
Grand Place Bruxelles Belgique | Jupette et Salopette
Aux abords de celle-ci, ne manquez pas de déguster les délices chocolatés dans les boutiques artisanales. Attention, n’allez pas dans les boutiques attrapes touristes. Dirigez-vous plutôt dans l’une des boutiques de Pierre Marcolini ou l’une des chocolateries Mary. De la praline classique aux créations audacieuses, chaque bouchée est une explosion de saveurs.
Délices chocolatés dans les boutiques artisanales de Bruxelles | Jupette et Salopette
Pour continuer dans les gourmandises sucrées, pour de savoureux biscuits, c’est plutôt dans la Maison Dandoy que vous trouverez votre bonheur. C’est grâce à eux que je me suis réconciliée avec le speculoos. Rien à voir avec l’industriel !
Et pour finir sur les gourmandises, impossible de résister aux célèbres gaufres. Mais attention, pour moi les meilleures, ce sont sans aucun doute les gaufres de Lièges, les plus savoureuses et gourmandes. Pour les apprécier et ne pas payer trop cher, nous avons été jusqu’à la boutique Galet située à cette adresse. Le prix était moins excessif que vers la Grand Place et elles étaient vraiment à tomber, avec quelques pépites de chocolat ou goût vanille.
Vous êtes calés rien qu’en lisant l’article, alors attendez, car ce n’est pas terminé ! Il faut maintenant que je vous livre mes adresses pour déguster les spécialités salées !
Rassurez-vous, je ne vais vous en donner qu’une seule : c’est le restaurant fin de siècle. Pas possible de réserver à l’avance et l’attente devant le restaurant, c’est le prix à payer si vous voulez vraiment manger du local frais et bon. Au menu : des chicons farcis ou la célèbre carbonade accompagnée d’une purée fraîchement préparée. Le sourire du propriétaire d’origine grecque est un régal. Franchement, ne passez pas à côté, ce serait dommage.

Autre adresse que vous pouvez tester si vous avez du budget, mais que nous n’avons pas eu le temps de faire, c’est la taverne du passage. Conseillée par des amis, cette brasserie Art Déco emblématique (qui est dans le guide Michelin) se loge dans la Galerie du roi, à quelques pas de la Grand Place, et vous invite à un voyage dans le temps. Endroit idéal selon moi pour goûter les célèbres croquettes de crevettes croustillantes.

Si vous n’allez pas dans le resto, profitez-en quand même pour faire les galeries royales Saint-Hubert. Lieu de promenade du type de notre Passage Pommeraye à Nantes, ces galeries, qui datent de 1847 ont, dès le départ, attiré un large public séduit par ses enseignes de luxe, ses élégants cafés et ses lieux de culture. La colonie de réfugiés français, comme Victor Hugo, Alexandre Dumas, Edgar Quinet et d’autres, s’y rassemblait.

Galeries royales Saint-Hubert Bruxelles Belgique | Jupette et Salopette

En revanche, sur les frites, je dois vous avouer que mon avis est bien plus partagé. Il faut dire que naturellement c’est loin d’être mon plat favori. Alors, de là à trouver une différence avec nos frites… Et c’est ce qui s’est passé. Nous avons été chez Fritland, qui avait de bons avis. Mon chéri a pris un cornet de frites avec une fricadelle (saucisse belge). Eh bien je n’ai pas été emballée du coup. Lui non plus.
Fritland Bruxelles Belgique | Jupette et Salopette

Si vous souhaitez vraiment les goûter, partagez un cornet avec des amis et avec une bonne bière mais ne faites pas un repas spécifique avec un méga cornet, cela ne vaut vraiment pas la peine.

Pour trinquer d’ailleurs, filez juste à côté, soit :

  • A la Bourse de Bruxelles, qui a réouvert ses portes au public en fin d’année 2023, après trois ans de lourds travaux de rénovation. Cerise sur le gâteau de ce bâtiment flambant neuf :  un musée dédié à la bière et un rooftop !
  • Soit aux Halles Saint-Géry, un centre d’expositions et de manifestations consacré au patrimoine culturel. Construites en 1881 dans le cœur historique de Bruxelles, bâtiment classé, elles sont un remarquable témoin de l’architecture du style néo-renaissance flamande. Le lieu est top pour un verre avec des amis.

Pas très loin, si vous êtes des amateurs de BD, dirigez-vous vers le centre belge de la bande dessinée. Gratuit sur présentation de votre Brussel Card, ce musée est une belle découverte du 9ème Art. Magnifié par un exceptionnel cadre art déco conçu par Victor Horta, le musée de la bande dessinée est tout autant un hommage aux pionniers qu’un regard sur la BD actuelle. L’occasion pour nous de redécouvrir Hergé et Tintin, Peyo et les Schtroumpfs ou Johan & Pirlouit, Boule et Bill etc…

Le petit plus que j’ai trouvé très cool pour intéresser les enfants ou les ados, c’est l’immersion en 3D. Chasser les héros belges, découvrir les secrets de création d’une planche de BD, c’est possible et très simple. Il suffit de télécharger l’appli « Comics Art Museum Brussels AR Experience » sur votre smartphone et de scanner les repères disséminés tout au long de la visite. La boutique vous permettra de rapporter une figurine ou une BD.

Pour terminer votre soirée en centre-ville, impossible de manquer le Delirium village. Vous pourrez en profiter pour aller shooter l’immanquable symbole de Bruxelles : le Manneken Pis et sa petite sœur située un peu plus loin, Jeanneke Pis.

le Manneken Pis Bruxelles Belgique | Jupette et Salopette

Si l’ambiance vous parait trop folle, vous pouvez toujours revenir dans un café aux lumières plus tamisées et aux sons de Brel ou Piaf, dans le café Goupil Le Fol. Sur deux étages d’un appartement, dans un apaisant demi-jour, vous pourrez choisir ou vous poser dans de confortables fauteuils. Cocktails sans alcool et vins fruités enchanteurs se savourent dans de grands verres.

À la découverte de l’Atomium, l’autre symbole de la capitale belge

Véritable emblème de Bruxelles, impossible de passer à côté de cette structure iconique en forme d’atome, construite pour l’Exposition universelle de 1958. L’Atomium est bien plus qu’un simple monument architectural. Il incarne l’esprit innovant et l’optimisme du milieu du XXe siècle. Conçu par l’architecte belge André Waterkeyn, l’Atomium représente une unité élémentaire de cristal de fer agrandie 165 milliards de fois, soit un modèle géant d’un cristal de fer atomique. Ses neuf sphères reliées par des tubes métalliques représentent les atomes dans une molécule de fer cristallisé.

Atomium Bruxelles Belgique | Jupette et Salopette

À l’intérieur de l’Atomium, on est invité à découvrir des expositions interactives et éducatives qui explorent divers sujets, de la science et de la technologie à l’histoire de l’Exposition universelle. De plus, la plateforme panoramique située dans la sphère la plus haute offre une vue imprenable sur la ville de Bruxelles. Si l’entrée est assez chère. J’ai tout de même apprécié la vue et les jeux de lumière de l’exposition. Mais ne vous attendez pas à des merveilles.

Intérieur Atomium Bruxelles Belgique | Jupette et Salopette

En outre, les alentours de l’Atomium offrent également une multitude d’attractions. À proximité immédiate, vous trouverez le parc d’Osseghem, un espace verdoyant idéal pour une promenade relaxante ou un pique-nique en famille. De plus, le complexe du Heysel, où se trouve l’Atomium, abrite également d’autres sites d’intérêt, notamment le Palais des Expositions et le Stade Roi Baudouin. Nous avons pu également visiter le musée du Design qui est combiné au billet de l’Atomium mais si vous n’êtes pas un grand fan de design et d’architecture intérieure, vous pourriez être déçu. Si vous êtes avec des enfants, préférez Mini-Europe.

Le quartier des Marolles, le Bruxelles authentique et coloré

Pour terminer votre déambulation dans la ville, rendez-vous sans plus tarder dans les Marolles. Les origines du quartier remontent à l’époque médiévale, et on y parle même encore le bruxellois. Rythmé par la vie locale, on y retrouve les plus vieux estaminets de la ville, de nombreux antiquaires et des brasseries historiques. C’est un quartier à l’image des Bruxellois : diversifié et convivial.

Quartier des Marolles Bruxelles Belgique | Jupette et Salopette

D’innombrables fresques et graffitis colorent le quartier. Vous y trouvez la plus grande concentration de murs BD et croisez notamment Boule et Bill, Spirou et Benoit Brisefer parmi les 61 fresques BD de la capitale. De jeunes street-artistes bruxellois ont aussi investi le quartier avec des œuvres inspirées de l’univers du célèbre peintre Bruegel.

Je n’avais pas pris mon skateboard alors je n’ai pas pu aller tester le skatepark du square des Ursulines, situé en face de l’église romano-gothique de la Chapelle (12e-16e siècles), à l’extrémité du quartier.

Ce qui fait sa réputation, c’est aussi son marché aux puces, qui envahit la place du Jeu de Balle dès l’aube et jusque 14h en semaine et 15h les week-ends. Vous pouvez y chiner toutes sortes d’objets, et vous laisser porter par l’atmosphère.

Dans ce quartier, il y a une adresse que j’ai adorée et que je vous recommande chaudement pour vos souvenirs, c’est le concept-store « Belge Une fois ». Résultat du travail de Natacha et Arthur, deux jeunes graphistes bruxellois débordants d’imagination et désireux de partager leurs créations, on retrouve la belgitude et l’humour si caractéristique du pays sur différents supports tels que le textile, la papeterie, les accessoires, la décoration.

Concept-Store Belge une fois Bruxelles Belgique | Jupette et Salopette

Une journée pour une escapade enchanteresse à Bruges

Si vous êtes à Bruxelles, impossible de passer à côté de Bruges, ville du Patrimoine mondial de l’UNESCO, qui est la destination parfaite pour une journée de découverte. Capitale de la Flandre-Occidentale au nord-ouest de la Belgique et autrefois l’un des ports les plus importants d’Europe, prospérant grâce à son commerce florissant au Moyen Âge, cette ville médiévale pittoresque vous laissa des souvenirs impérissables.
Depuis Bruxelles, il est très facile de s’y rendre en train. La gare du midi propose des départs fréquents vers Bruges tout au long de la journée. Les trains directs mettent environ une heure pour atteindre la ville, ce qui en fait une excursion facile et pratique. Comptez une quarantaine d’euros pour l’aller/retour mais vous ne serez vraiment pas déçu.
Une fois arrivé à la gare de Bruges, vous pouvez rejoindre le centre-ville à pied en quelques minutes. Passez par l’office de tourisme situé à la sortie pour récupérer une carte touristique avec les points à ne pas manquer.
Vous serez ensuite immédiatement plongé dans l’atmosphère bucolique et romantique de cette ville historique. Démarrez par le pont du lac d’Amour, situé à l’extrémité du lac du même nom. Ce pont romantique offre un très joli point de vue sur le lac d’Amour et sur le parc du Minnewater. Ouvrage historique de la cité, ce pont de pierre est uniquement piéton et la légende raconte que tous les couples qui le franchissent ensemble resteront unis pour la vie. Ce pont s’intègre parfaitement au décor et tout semble vert et boisé aux alentours.
Lac d'amour Bruges Belgique | Jupette et Salopette

Si on se place au milieu du pont et que l’on regarde le lac d’Amour, on a :

  • Face à soi, le paysage romantique et bucolique du parc du Minnewater. En arrière plan, la maison pont Sashuis et le clocher et la flèche de Notre-Dame de Bruges en font un point de vue très photogénique.
  • Sur la droite, une haute végétation masque le cheminement des anciens remparts de la cité.
  • Sur la gauche, le parc de la tour à poudre et sa tour sont accolés au pont.

Après ce pont, vous allez pouvoir avancer et découvrir un peu après le « Béguinage princi-r Ten Wijngaarde », avec ses façades peintes en blanc et son jardin de couvent silencieux, qui a été créé en 1245. Dans ce havre de paix, inscrit au patrimoine mondial, vivaient jadis des béguines, des femmes émancipées, laïques mais ayant fait vœu de célibat. Depuis des siècles, le béguinage de Bruges est habité de manière ininterrompue. Il est aujourd’hui habité par quelques sœurs de l’Ordre de Saint-Bénédicte, quelques sœurs de l’Ordre Vincent de Paul et par des célibataires brugeoises.

Ensuite vous pourrez tranquillement vous rendre vers la Grand-Place de Bruges, une place animée entourée de magnifiques bâtiments historiques, tels que son imposant beffroi qui domine la place. Vous aurez également l’occasion de flâner le long des canaux. Nous n’avons pas fait la balade en bateau le long des canaux, ni les balades en calèches, attractions trop touristiques à notre goût.
Bruges Belgique | Jupette et Salopette
Bruges Belgique | Jupette et Salopette
À goûter à Bruges :
les chocolats belges. Bruges est célèbre pour ses chocolateries artisanales. Faites-vous plaisir en dégustant des pralines et des truffes exquises, confectionnées par les artisans locaux.
la bière belge : terminez votre journée en beauté en dégustant une bière belge dans le bar 2be  pour profiter et admirer d’une des plus belles vues de Bruges. Le trafic des petits bateaux, des cygnes, des canards et des oiseaux est intense. Ambiance assurée.
Bruges Belgique | Jupette et Salopette
Voilà les amis ! J’espère avoir été exhaustive dans mon city guide et si besoin je reste disponible pour répondre à toutes vos questions en commentaire. N’hésitez pas aussi à vous abonner à mon compte Instagram et à aller voir mes stories à la une sur ce week-end enchanteur.
A très vite !

Pin It on Pinterest

Share This