Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Jupette & Salopette | Blog, mode, lifestyle et voyage d'une pipelette en basketsFacebook | Jupette & SalopetteTwitter | Jupette & SalopetteInstagram | Jupette & SalopetteHellocoton | Jupette & SalopetteSnapchat | Jupette & Salopette

Alors les filles, est-ce que vous avez déjà craqué en cette première semaine de soldes ?

De mon côté, je tente de résister ou tout du moins d’acheter plus responsable. Eh oui, il s’agit d’une de mes résolutions de 2019. En fait, je n’ai pas pris beaucoup de bonnes résolutions, disons que j’ai plutôt posé sur papier mes envies et mes projets à savoir :

  • Me faire un nouveau tatouage (chez le tatoueur Bonjour Tatoo Club sur Paris),
  • Réaliser deux nouveaux piercing (nez et oreille chez Studio 54 sur Nantes),
  • De chouettes voyages en mode slow travel, comme on a commencé à le faire lors de notre voyage au Maroc,
  • Devenir plus responsable pour le bien de notre planète et changer ma façon de vivre au quotidien (dans mes déplacements, mes achats…),
  • Un stage photo pour progresser encore et encore dans le domaine, des formations avec des blogueuses pour faire toujours évoluer mon blog et mes réseaux vers le haut,
  • De chouettes collaborations qui continuent, comme avec Hit West par exemple avec ma chronique « Les tendances de Claudie » et de nouvelles qui démarrent 🙂

Et c’est de cette petite dernière que je vais de suite vous parler !

Ensemble c’est mieux, la nouvelle émission solidaire de France 3

Ensemble c'est mieux France 3 Pays de la Loire | Jupette & Salopette

J’ai eu la surprise d’être contacté par Alham, la nouvelle chroniqueuse de l’émission « Ensemble c’est mieux » sur France 3 Pays de la Loire pour intervenir en plateau sur certains sujets pendant 5 minutes environ.

C’est donc avec beaucoup d’excitation que j’ai accepté de relever le défi ! Mon premier thème : l’ouverture des soldes le 9 janvier avec un volet éco-responsable qui m’a vraiment touché car j’ai conscience qu’aujourd’hui, si on ne change pas nos habitudes, on court à la perte de notre planète. L’expérience télé est juste géniale ! Même si j’ai été très frustrée car dans les conditions du direct, je n’ai pas eu le temps de parler de tout ce que je souhaitais, j’ai vraiment apprécié l’accueil de l’équipe, qui mettait super à l’aise, le maquillage et les fous rires avec Myrlene, la chroniqueuse DIY qui tient le blog Mymy Cracra. J’ai hâte de renouveler l’expérience pour être encore meilleure 🙂 Pour revoir l’émission, cliquez sur Ensemble c’est mieux.

Du coup, je vous propose de retrouver dans cet article ce que j’ai préparé pour les téléspectateurs en conseils et bons-plans pour faire les soldes 2019 d’une nouvelle manière.

Car, moi la première, comme beaucoup d’entre vous, j’attends souvent les moments comme le Black Friday ou les soldes pour faire de belles affaires et renouveler ma garde-robe. Et souvent, lorsque je suis stressée au boulot par exemple, il m’arrive d’aller « me défouler » dans des galeries commerciales.

Or, j’ai pris conscience très récemment, en regardant les films Demain (documentaire français réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent en 2015) et Après Demain, que c’était à chaque citoyen de prendre son destin en main pour changer les choses.

Si pour la nourriture j’avais déjà commencé à changer mes habitudes alimentaires, en achetant moins en grande distribution et davantage dans les fermes à proximité de mon domicile ou en faisant les marchés le week-end, je n’avais pas encore fait attention à mes achats vestimentaires.

Or, avec 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre émis chaque année, soit plus que les vols internationaux et le trafic maritime réuni, l’industrie textile fait partie des plus polluantes au monde.

Et la mode change tellement vite que les cargaisons d’Asie ne prennent plus le bateau, mais l’avion. Donc le vêtement ça pollue. Et la fabrication du textile a un impact énorme sur le climat.

Face à cet enjeu écologique, en voyant toutes les blogueuses faire des sélections shopping pour les soldes, j’ai plutôt eu envie de proposer une approche différente des soldes : mes conseils pour faire les soldes différemment.

1- Se poser les bonnes questions et garder la tête froide !

Le problème avec les soldes, c’est que les promotions provoquent le besoin (à moins que ça ne soit l’envie ;)). On a été clairement conditionnés pour réagir aux promos.

Surtout aujourd’hui, avec les réseaux sociaux et les influenceuses qui vous présentent un produit en vantant tous ses mérites et qui terminent par un super code promo pour vous offrir ce produit miracle… forcément vous êtes tentées et c’est bien normal 🙂

Donc, avant de craquer les filles, commencez par ouvrir votre dressing ou votre placard à chaussures, faites un tri et regardez réellement (On est combien à retrouver un vêtement ou une paire de chaussure dont on avait totalement oublié l’existence ?!) :

  • Ce que vous ne souhaitez plus mettre mais qui est comme neuf : direction la revente.
    • Soit sur des sites spécialisés comme Le Bon Coin, sur My Kids Factory pour vos bambins ou encore Vestiaire collective ou Vinted, surtout si vous êtes du genre fashion victim à ne mettre qu’une ou deux fois un vêtement.
    • Soit en participant à des vides-dressing ou en faisant appel à des magasins de dépôt vente.
  • Ce que vous ne mettez plus et qui a quelques années : vous allez pouvoir faire un don. Vous trouverez forcément un conteneur « le Relais » près de chez vous ou alors vous avez également des ressourceries où les vêtements que vous leur donnerez seront revendus à des prix défiants toute concurrence !

Faites la même chose avec le reste de la maison… Vous vous rendrez peut-être compte que finalement vous avez déjà tout ce qu’il faut.

Trier son dressing | Jupette & Salopette

2- Louez votre garde-robe !

Eh oui, si comme moi vous avez besoin de toujours être à la pointe de la mode, comme les voitures en leasing, il est aujourd’hui possible de louer des vêtements et des paires de chaussures !

Perso, je trouve ça hyper pratique lorsque l’on a un mariage ou une soirée. On a besoin d’une robe de cocktail qu’on n’est pas sûr de remettre un jour… Alors on n’hésite pas, on loue !!!

Vous avez des sites spécialisés dans ce type de vêtements comme Dressing avenue, spécialisé dans les chaussures tendances, les accessoires et les vêtements de créateurs !

Ou encore « les cachotières » ou « juliette se marie » : spécialisés dans les locations de robes ou tenues de cérémonies.

Enfin, vous avez le site « Le Closet » qui est un service de location qui vous permet de renouveler votre garde-robe en continu. Portez. Renvoyez. Recommencez.

A partir de 39 € par mois, vous pouvez louer 2 vêtements et un accessoire aussi longtemps que vous le désirez tant que vous continuez de payer votre abonnement mensuel. Vous disposez d’une enveloppe de retour déjà affranchie vous permettant de retourner gratuitement les vêtements loués.

La livraison est gratuite dans les deux sens et le pressing et nettoyage sont inclus dans le prix.

3- Privilégiez le durable et l’éthique

En bref, achetez moins, mais mieux 🙂

  • La première chose : si vous n’êtes pas contre la seconde main, rendez-vous dans les friperies !

Avec la mode des années 80’s qui revient très fort, les friperies c’est vraiment le bon plan pour dénicher des pièces tendances à moindre coût ! La mode étant un éternel recommencement, on peut dénicher des intemporelles ou des pièces rares uniques et très stylées ! Les boutiques ouvrent partout, sur Nantes vous avez Kilo shop ou Ronin par exemple, sur Angers Kiloshop également ou Dresscodecam.

  • La seconde chose : s’engager en choisissant de porter des marques Made in France et /ou respectueuse de l’environnement

Certes, leur coût est plus élevé que les magasins où les produits sont fabriqués on ne sait où mais notre planète vous remerciera ! Et puis les soldes c’est le bon moment pour se lancer et tester 🙂

Parmi les pionniers de la mode durable et éthique, la marque française Ekyog est aussi l’une des plus exigeantes :

  • Leurs vêtements sont en fibres naturelles biologiques, sans engrais chimique, pesticide ni OGM.
  • Aucun produit chimique toxique ou substance nocive n’est utilisé pendant le nettoyage, la filature, le traitement et la teinture.
  • Ils utilisent des accessoires naturels ne provenant pas d’animaux, de plantes ou de bois menacés.

… Le tout en surveillant la consommation en eau, en énergie et en vérifiant scrupuleusement les conditions de travail des sous-traitants.

Sinon, vous avez également de jeunes créatrices et créateurs de talents qui travaillent avec de vieux vêtements ou des chutes de tissus de haute couture.

Monia Sbouaï, la fondatrice de la marque Super marché n’utilise que des tissus « upcyclés » (des vieux vêtements).

Pour la créatrice nantaise Julie Laurent, les tissus de ses robes ou de ses hauts proviennent tous de fins de stocks de grandes maisons de couture.

 Voilà les filles, j’espère que ces petits conseils vous aideront comme moi à prendre conscience qu’on peut parfois essayer de consommer différemment. N’hésitez pas à me dire si cela fait aussi partie de vos bonnes résolutions 🙂

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Pin It on Pinterest

Share This